13 588 personnes connectées

Des chauves-souris s’en prennent désormais à l’Homme… et ce n’est pas anodin

Chiroptophobes, voilà une nouvelle qui ne devrait pas vous rassurer : les chauves-souris s’attaquent désormais à l’Homme. Habituées d’ordinaire à mordre des oiseaux, une espèce de chauve-souris vivant au Brésil s’est depuis peu mise à consommer du sang humain. Un comportement inquiétant qui résulte pourtant de l’impact de l’Homme sur l’environnement du petit mammifère. 

Dans l’imaginaire collectif, la chauve-souris est associée à Dracula et au fait qu’il se change en chauve-souris pour sucer le sang des humains pendant la nuit. Cependant, cette image romancée du petit animal est malheureusement devenue une réalité pour une espèce en particulier : la Chauve-souris vampire. Vivant en Amérique du Sud, cette espèce est connue pour se nourrir de petits insectes et parfois de sang d’oiseau. Enrico Bernard, chercheur à l’Université de Pernabumco (au Brésil), a constaté que l’animal a ajouté un autre plat à son menu : l’Homme.

chauve-souris-arbre

Avec son équipe, il a analysé 70 échantillons de matières fécales provenant d’une colonie de vampires à pattes velues (Diphylla ecaudata), l’une des 3 espèces de chauves-souris vampires. Parmi ces échantillons, 15 d’entre eux contenaient de l’ADN et dans 3 d’entre eux, ils ont trouvé des traces de sang humain. Une véritable surprise pour les scientifiques car l’espèce n’est pas connue pour consommer du sang de mammifère, elle se nourrit en effet de sang d’oiseau, moins épais et plus facile à ingurgiter.

Le constat est d’autant plus étonnant que des expériences réalisées par le passé ont montré que si les chauves-souris avaient à leur disposition uniquement du sang de porc ou de chèvre, elles préféraient jeûner plutôt que de le consommer. Cette modification du régime alimentaire est due à l’Homme lui-même.

chauve-souris-colonie

Dans le parc où ont été prélevés les échantillons, des hommes se sont installés, chassant les proies habituelles des chauves-souris et déforestant une partie du territoire. Les vampires à pattes velues se sont donc adaptés, attaquant désormais les hommes mais aussi les poulets qu’ils élèvent.

Au-delà de cette modification des habitudes alimentaires, ces attaques peuvent représenter un vrai danger pour l’Homme, les chauves-souris pouvant entre autres transmettre la rage et l’hantavirus qui peut provoquer des maladies respiratoires mortelles. Pour l’heure, Enrico Bernard et son équipe surveillent de près les chauves-souris et visitent régulièrement ceux qui habitent près des nids afin d’en apprendre plus sur les nouvelles habitudes des animaux, notamment à quelle fréquence, quand et comment ils mordent les hommes.

Ces articles vont vous plaire

— Léon Blum

Toute société qui prétend assurer aux hommes la liberté, doit commencer par leur garantir l’existence