13 648 personnes connectées

Cette larve de guêpe parasite des coccinelles pour les transformer en esclaves prêtes à tout pour protéger son cocon

cette-larve-de-guepe-parasite-des-coccinelles-pour-la-transformer-en-esclave-pret-a-tout-pour-proteger-son-cocon-une

Les guêpes font partie des insectes les plus redoutés… Et pour de bonnes raisons ! Une variété de guêpes a pour particularité de pondre des œufs dans d’inoffensives coccinelles pour que les larves les parasitent et les forcent à protéger coûte que coûte le cocon des guêpes.

Pour protéger leurs cocons, les guêpes femelles de l’espèce Dinocampus coccinellae pondent leurs œufs dans des coccinelles. Une fois l’œuf éclos, la larve se développe pendant une vingtaine de jours dans l’abdomen de son hôte, puis elle grignote les tissus internes avant d’éclater à l’extérieur de l’abdomen de la coccinelle.

A sa sortie, la larve tisse un cocon entre les pattes de la coccinelle. A ce sujet une équipe de chercheurs de Montréal ont expliqué « Tant, en laboratoire, qu’en conditions réelles, nous avons observé la coccinelle, partiellement paralysée, afficher un comportement consistant à saisir le dessus du cocon et d’effectuer des sursauts à intervalles irréguliers. Nous en avons supposé que ce comportement résulte de la manipulation de l’hôte par le parasitoïde pour convertir la coccinelle en une garde du corps. »

cette-larve-de-guepe-parasite-des-coccinelles-pour-la-transformer-en-esclave-pret-a-tout-pour-proteger-son-cocon1

Les scientifiques pensent que ce changement de comportement est dû au venin laissé par la larve dans le corps de la coccinelle. Heureusement, ce processus ne coûte pas la vie à tous les insectes, vu qu’environ 25 % survivent au parasitage, au grand plaisir des larves qui cohabitent avec eux. Les scientifiques de l’université de Montréal ont également montré que les cocons protégés par des coccinelles sont beaucoup moins vulnérables que ceux qui ne le sont pas ou bien ceux dont les coccinelles sont mortes pendant le processus.

cette-larve-de-guepe-parasite-des-coccinelles-pour-la-transformer-en-esclave-pret-a-tout-pour-proteger-son-cocon2

cette-larve-de-guepe-parasite-des-coccinelles-pour-la-transformer-en-esclave-pret-a-tout-pour-proteger-son-cocon4

cette-larve-de-guepe-parasite-des-coccinelles-pour-la-transformer-en-esclave-pret-a-tout-pour-proteger-son-cocon5

cette-larve-de-guepe-parasite-des-coccinelles-pour-la-transformer-en-esclave-pret-a-tout-pour-proteger-son-cocon

Le comportement de ces guêpes est vraiment surprenant, il illustre bien comment la nature et les animaux trouvent toujours un moyen de survivre, même si ces moyens peuvent paraître un peu horrifiants. On n’ose pas non plus imaginer ce que doivent ressentir ces pauvres coccinelles parasitées… Auriez-vous imaginé que la nature puisse être aussi ingénieuse ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Une méduse est composée de 98% d’eau