13 677 personnes connectées

Cette carte du monde interactive dévoile la déforestation massive de notre planète en temps réel

TL0opk5inNwruDu4KnGb0KqGv9POcpd6Q6dAbgO1j8Y

La déforestation est un fléau de plus en plus préoccupant pour notre environnement (13 millions d’hectares d’arbres sont détruits chaque année sur notre planète). Grâce à Google, vous avez dès à présent la possibilité de surveiller l’évolution de ce triste phénomène grâce à une carte du monde interactive. Initié par Google, ce projet a pour objectif d’aider les gouvernements et organisations écologiques à mieux maîtriser la disparition des forêts.

En 2009, Google avait déjà proposé l’idée de mesurer la déforestation en se servant de ses capacités d’imagerie satellite. Cette suggestion a été mise en place mais restait limitée. Depuis, d’autres organismes se sont intéressés au concept. Parmi eux, Greenpeace, la NASA et l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture, qui ont donné naissance au Global Forest Watch. Ce projet collecte ses données, toujours grâce aux images satellites, mais également grâce au calcul à distance, les données ouvertes et la participation collective (similaire au fonctionnement de Wikipédia, où chacun peut apporter sa contribution).

Le site dédié au Global Forest Watch affiche une carte interactive sur laquelle sont affichées les zones de déforestation et de reboisement (respectivement en rose et en bleu). De nombreux autres paramètres sont également disponibles, comme les régions où les forêts restent encore intactes et les différentes utilisations de la forêt (découpage du bois, culture de l’huile de palme). La carte peut être affichée en images satellite, sous forme de schéma ou encore matérialiser la hauteur maximale d’une canopée.

google-sassocie-avec-dautres-orga13

Toutes ces données peuvent être consultées pour des pays spécifiques, même si ces derniers ne sont pas tous disponibles. Des valeurs chiffrées nous indiquent le nombre d’hectares de forêts déboisées ou reboisées, les employés du secteur forestier (191 000 pour la France), la part de ce même secteur dans le PIB (10,8 milliards d’euros, 0,7 % du PIB pour la France) et ses émissions de gaz à effet de serre (2,5 % des émissions de la France). Ces informations sont clairement destinées à aider les politiques à prendre les bonnes décisions pour limiter la déforestation. Reste à savoir s’ils se serviront de Global Forest Watch ou non. Toujours est-il que l’outil est public et que tout le monde peut ainsi s’en servir pour lutter à sa façon contre la disparition de nos forêts.

google-sassocie-avec-dautres-orga15

google-sassocie-avec-dautres-orga17

google-sassocie-avec-dautres-orga16

google-sassocie-avec-dautres-orga6

google-sassocie-avec-dautres-orga7

google-sassocie-avec-dautres-orga8

google-sassocie-avec-dautres-orga9

google-sassocie-avec-dautres-orga10

google-sassocie-avec-dautres-orga11

google-sassocie-avec-dautres-orga12

Nous avons trouvé le Global Forest Watch très intéressant et pourvu d’un immense potentiel. Nous espérons que les personnes ayant un pouvoir décisionnel à grande échelle tentent de changer les choses. La forêt, poumon vert de la planète et réservoir de biodiversité, perd en superficie chaque jour. Pensez-vous que cet outil puisse permettra de lutter efficacement contre la déforestation ?

Ces articles vont vous plaire

icone dossier
— Erasme

Celui qui connaît l’art de vivre avec soi-même ignore l’ennui