12 688 personnes connectées

Et si perdre du poids était avant tout une question de mental ?

Parmi les objectifs que se fixent de nombreuses personnes, faire un régime compte parmi les plus répandus. Cependant, tout le stress engendré par cet événement peut nuire à la perte de poids car il nous donne envie de manger. Afin de faciliter le régime, des scientifiques affirment que le meilleur moyen de perdre du poids est donc de faire travailler notre cerveau.

Pour perdre du poids et rester en forme, les spécialistes recommandent de manger de manière équilibré et de faire du sport régulièrement. Cependant, quand on décide de faire un régime, le stress peut vite avoir raison de la volonté. Si les méthodes traditionnelles et les régimes spéciaux ne sont efficaces qu’un temps, des chercheurs américains ont mis en lumière une technique atypique qui facilite la perte de poids et qui fait travailler…notre cerveau.

regime-cerveau-stress

Un cerveau trop stimulé émotionnellement génère plusieurs émotions comme la peur, le stress et notamment la sensation de faim. Quand on est stressé, le cerveau nous pousse donc naturellement à manger. Le premier pas vers la perte de poids serait donc d’apprendre à gérer les différentes formes de stress auquel on peut être confronté pour éviter de grignoter et donc faciliter le régime.

Les chercheurs ont observé 5 formes de stress qui peuvent conduire au grignotage, et la manière la plus simple de les faire disparaître est l’autosuggestion. Pour cela, il suffit de faire quelques exercices simples pour atténuer le stress. Tout d’abord, suggérer de la compassion pour soi-même et pour les autres permet de venir à bout du premier niveau, le plus léger. Ensuite, il faut se penser sur son ressenti, ses colères, ses angoisses.

regime-alimentation

Quand le stress augmente, il faut mettre intérieurement des mots sur ces sentiments négatifs afin de mieux les contrôler. Si cette étape ne suffit pas, crier ces mots permet de se libérer de ce poids immatériel. Enfin, si le niveau de stress est trop important, il faut respirer et parler de ce problème à quelqu’un, toujours dans le but de se libérer du poids psychologique qui envahit le corps et l’esprit.

L’obésité est un fléau qui touche aussi bien adultes qu’enfants. Avec le manque de temps et la malbouffe, le surpoids est un combat contre lequel luttent de nombreux gouvernements et en particulier les États-Unis. En seulement 46 ans, le poids moyen des Américains a augmenté de 12 kilos et 71 % des adultes du pays sont obèses. Dans ce combat contre le surpoids où aucune solution miracle n’existe et où la méthode traditionnelle n’est efficace qu’un temps, le travail de l’esprit avant celui du corps peut aider de nombreuses personnes à perdre du poids sans mettre en danger leur santé.

Ces articles vont vous plaire

Chaque année, 23.000 dauphins sont capturés et tués au Japon.

— @DailyGeekShow