12 342 personnes connectées

Ce jeune garçon retranscrit ses cauchemars en les mettant en scène dans des photographies effrayantes

Un artiste obsédé par ses propres cauchemars a eu la brillante idée de leur donner vie. Il a ainsi réalisé une série de photographies surréalistes qui vous feront frissonner de peur. SooCurious vous présente sa collection d’intrigants clichés.

Nicolas Bruno est un jeune garçon qui souffre de violentes paralysies du sommeil depuis ses 15 ans, une condition qui le fait se réveiller en pleine nuit en étant incapable de bouger. Son esprit est alors emprisonné entre le sommeil et le réveil, tout en étant sujet à des visions terrifiantes dont il ne peut s’échapper. Lorsqu’il sort de sa torpeur, il se souvient parfaitement de ses rêves. Il a alors choisi d’y faire face en créant des scènes représentant ses cauchemars qu’il photographie ensuite en utilisant simplement « un appareil, deux objectifs et un trépied ».

Ces décors très sombres mais également très beaux nous font faire connaissance avec des silhouettes voilées, portant des masques à gaz, des chapeaux melons, des lanternes et autres accessoires récurrents dans les cauchemars de Nicolas. Ces clichés font plus que retranscrire la peur et l’hystérie de ses visions, ils prouvent que les rêves peuvent être une excellente source d’inspiration. Aujourd’hui, Nicolas étudie la photographie au Purchase College à New York pour peaufiner sa manière d’immortaliser ses visions nocturnes.

sleep-paralysis23

Nicolas-Bruno-14

1

2

3

4

5

6

37_o

44E

6463448013_55206f6375

8196009075_91b3e07a83

8649548605_11d2aa0388

10980398513_5fdfb42c30

cannonflickrsm

ceJDpKUsPsaI

cenEGPrzk9kDk

ceWvclJiScPpA

mokeheadsmal

Nicolas-Bruno-9

Nicolas-Bruno-surreal-photography-1

Nicolas-Bruno-surreal-photography-16

Nicolas-Bruno-surreal-photography-19

Nicolas-Bruno9

nicolasbruno6-600x600

Screen-Shot-2014-01-30-at-17.57.27

sleep-8

sleep-paralysis-_snxf

sleep-paralysis27

smallweb

TGkgIxH

VERTENZ_A

Nicolas-Bruno-1

Nous avons été fascinés par les photographies de Nicolas, tant par leur qualité de mise en scène que leur contenu effrayant. A la rédaction, nous n’aimerions pas rêver des mêmes choses que lui et nous comprenons pourquoi cela le perturbe :P. Pensez-vous que la mise en scène de nos propres cauchemars puisse servir d’exutoire ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Onze est la contraction de “undecim” en latin, qui signifie “dix et un”