13 980 personnes connectées

Moins exemplaire que son homologue américain, Captain Britain est le super-héros national du Royaume-Uni

Contre toute attente, il n’y a pas que les Etats-Unis qui ont droit à leur « Captain ». En effet, l’Angleterre a aussi eu droit à son héros national made in Marvel, en la personne de Captain Britain. Créé en 1976, le héros portant haut les couleurs de l’Union Jack a connu de nombreuses aventures et, même si nous ne l’avons encore jamais vu au cinéma, il est un membre important de l’univers des Avengers. SooGeek vous en dit plus à son sujet. 

 

Symbole d’une certaine mentalité dans la grande famille des personnages Marvel, Captain America est le super-héros national par excellence. Ce que l’on sait moins de notre côté de la Manche, c’est que l’Angleterre a droit elle aussi à son « Captain ». Et on vous le donne en mille, il s’appelle bien sûr Captain Britain. Captain Britain a été créé tardivement, dans les années 1970, à des fins purement marketing, afin d’offrir un équivalent anglais à Captain America à Marvel UK. Le héros était d’ailleurs lancé en grande pompe en octobre 1976.

 

Le costume original de Captain Britain : 

Captain_Britain_Original

 

L’histoire de Captain Britain pourrait être qualifiée de pittoresque : né à Maldon dans l’Essex, Brian Braddock de son vrai nom appartient à l’aristocratie anglaise, même si sa famille est désargentée. Trop pauvre pour fréquenter ses pairs mais trop fier pour fraterniser avec les roturiers, le jeune Brian passe son enfance en solitaire, à l’exception de la compagnie de sa sœur jumelle Elizabeth « Betsie » et de leur grand frère Jamie, se passionnant pour la science. C’est d’ailleurs envers cette sœur que Brian éprouvera un désir incestueux… et c’est également elle qui, pendant une brève aventure endossera le costume de Captain Britain avant de le rendre à son frère.

 

Après la mort de ses parents, Sir James et Lady Elizabeth, dans d’étranges circonstances dans leur laboratoire, Brian entre lui-même à l’université et travaille dans un laboratoire nucléaire. Lorsque ce dernier est attaqué par un super-vilain, Brian s’enfuit pour trouver de l’aide, mais a un accident avec sa moto. C’est à ce moment, alors qu’il est au bord de la mort, que Merlin et sa fille, Roma, lui apparaissent et lui proposent de choisir entre l’Amulette du Droit et l’Epée du Pouvoir pour être sauvé et devenir le héros de l’Angleterre. Brian choisit l’Amulette et devient donc Captain Britain.

 

Pendant un (court) temps, Captain Britain s’est fait appeler Britannic… 

Britanic_001

 

Dès ses débuts, Captain Britain possède des pouvoirs qui en font l’un des personnages les plus puissants de l’univers Marvel : il dispose en effet d’une très grande force, d’une endurance très élevée, d’un important facteur régénérant et il est capable de voler. Soit rien de trop pour lutter contre son ennemi emblématique, Slaymaster, et déjouer les plans du policier Dai Thomas qui cherche à découvrir sa véritable identité. Cependant, le plus grand accomplissement de la jeune carrière de super-héros de Brian consista à empêcher Redskull, avec l’aide de Captain America, de lancer un régime néo-nazi en Angleterre.

 

Au début des années 1980, le personnage avait engrangé suffisamment de popularité en Angleterre que Marvel tente de le lancer à l’international, soit tenter de le lancer aux Etats-Unis. Au cours de son apparition dans les colonnes américaines de Marvel, Captain Britain, alias Brian Braddock, se retrouva donc, par un « étonnant » hasard, à partager la même chambre d’étudiant que Peter ParkerSpider-Man pour ceux qui n’auraient pas suivi – lors de son échange universitaire à New York, ce qui l’amena à se battre aux côtés de l’homme-araignée. C’est également à cette occasion que Brian se rend compte qu’il a des problèmes d’alcool (caractéristique qu’il partage avec Tony Stark, aka Iron Man).

 

Le personnage, ayant des problèmes d’alcool, est souvent partagé entre bien et mal : 

New_Avengers_Vol_3_30_Textless

 

Si au début des années 1980 les aventures de Captain Britain sont écrites par des auteurs de talent, comme Alan Moore durant sa période chez Marvel pour ne citer que lui, la popularité du personnage ne se maintient pas au beau fixe, et à partir du milieu des années 1980 Brian Braddock n’a plus droit à ses propres aventures indépendantes. Ce qui ne l’empêche pas de poursuivre ses aventures au sein d’autres groupes de super-héros, parmi lesquels on compte les Avengers bien sûr mais aussi Excalibur et MI-13, ce qui l’a amené, au fil des années à collaborer avec certains des plus célèbres héros de l’univers Marvel, dont également les X-Men.

 

Captain Marvel dans une de ses versions les plus récentes, au sein du MI-13 : 

Captain_Britain_and_MI-13_Vol_1_13_Textless

 

Définitivement, Captain Britain est un héros quelque peu à part. Ce héros, au vu de son concept et même de son histoire globale, est assez improbable, même si Captain Nazi, de chez DC Comics, le surclasse de loin en la matière. Trouvez-vous intéressant que l’Angleterre ait aussi droit à son super-héros national et aimeriez-vous que la France ait aussi droit à un sauveur patriotique développé ?