13 947 personnes connectées

Adieu les camions polluants : la Suède construit des lignes électriques pour les poids lourds

C’est une petite révolution qui pourrait avoir son importance. La Suède a en effet ouvert fin juin la première route sur laquelle des camions électriques et hybrides pourront rouler grâce à un système de caténaires, à la manière des trains. Une fois de plus, le pays affirme son objectif de supprimer les énergies fossiles dans le secteur des transports d’ici 2030.

Et si les camions circulaient de la même façon que les trains ou les tramways ? C’est en effet le projet fou proposé par la Suède et inauguré le 22 juin dernier à Stockholm. Reliés à des lignes aériennes à l’aide d’une perche, ces camions de transport pourront rouler à l’électricité et ainsi limiter leur consommation d’énergie. Ces caténaires, présents sur un segment de 2 kilomètres, fourniront alors un complément d’énergie à des moteurs hybrides ou électriques. Imaginée par le groupe Siemens et le constructeur de poids lourds Scania, cette « eHighway » sera testée sur une période de 2 ans afin d’évaluer l’impact environnemental de ce projet.

Crédit photo : Scania CV AB
Crédit photo : Scania CV AB

Véritable alternative économe à la propulsion par batteries dont la puissance n’est pas suffisante pour faire rouler des poids lourds, ce système reste toutefois coûteux. Similaire à celle des trains et des tramways, la technologie utilisée repose sur un dispositif appelé « pantographe » et installé sur le toit des véhicules. Celui-ci se dresse automatiquement jusqu’à entrer en contact avec les caténaires et capter le courant électrique.

Pour profiter des avantages de l’eHighway, les véhicules devront donc être adaptés à cette fin. En plus de l’installation du pantographe intelligent, il faut ajouter un moteur hybride, permettant le démarrage d’un moteur diesel pour prendre le relais quand les camions sortent des portions d’autoroute électrique. D’après Siemens, ce dispositif permettrait de réduire par deux la consommation d’énergie des poids lourds en plus de diminuer la pollution de l’air.

© Siemens
© Siemens

A l’inverse des trains et des tramways, les camions utilisant l’eHighway pourront se connecter ou se déconnecter quand bon leur semble afin de dépasser les véhicules plus lents et de pouvoir emprunter les voies conventionnelles.

Véritable porte-drapeau des énergies renouvelables, la Suède a en effet annoncé à plusieurs reprises son objectif de devenir totalement indépendante des combustibles fossiles d’ici 2050. Obtenant déjà les deux tiers de son électricité à partir de sources d’énergie renouvelable ou nucléaire, le pays ne cesse de valoriser sa politique écologique en consacrant un budget supplémentaire de 425 millions d’euros aux énergies renouvelables.

En parallèle, toutes les centrales nucléaires vieillissantes seront fermées. Le pays va investir en masse dans l’énergie solaire, augmentant son budget de 41 millions d’euros par an entre 2017 et 2019. La capitale Stockholm sera elle totalement indépendante des combustibles fossiles en 2050 avant que le reste du pays ne suive. La majorité de l’augmentation du budget sera financée par des taxes plus lourdes sur le carburant. « La Suède va devenir l’un des premiers États-providence sans fossiles dans le monde », a déclaré le Premier ministre Stefan Löfven à la presse. « Quand les réglementations européennes ne vont pas assez loin, la Suède montre la voie. »

Un champ d'éoliennes via Shutterstock
Un champ d’éoliennes via Shutterstock

Si ce système est jugé efficace, il pourrait être commercialisé et s’étendre au reste du pays. Il jouerait alors un rôle important dans le plan de transition énergétique de la Suède et pourrait bien inciter d’autres pays à suivre cette politique. Pour en savoir plus sur le développement durable, n’hésitez pas à faire un tour en Islande, ce pays qui transforme ses émissions de CO2 en roches.

Il faut aimer la vie, même dans ses formes les moins attirantes

— Cousteau