12 902 personnes connectées

Mangez des brocolis ! Ils contiennent une molécule efficace pour vous protéger contre certains cancers

une-brocoli-cancer Le brocoli pourrait prévenir le cancer via Shutterstock

Une récente étude affirme avoir trouvé un élément capable de se protéger contre les cancers dits “oraux” (ceux de la bouche et de la gorge, notamment). Il s’avère que cet élément en question est très surprenant : le brocoli. Ses extraits auraient en effet un potentiel protecteur face à ces cancers. SooCurious vous en dit plus sur cette étude étonnante.

On pourrait presque croire à une blague. Et pourtant, les résultats de cette étude sérieuse révèlent que des extraits de pousses de brocoli seraient efficaces pour protéger leurs cobayes, c’est-à-dire les souris, face aux cancers oraux. Des résultats encourageants.

brocoli-lutter-cancer
Les brocolis seraient efficaces pour lutter contre le cancer via Shutterstock

Les pouvoirs du sulforaphane

Alors que des études américaines avaient déjà remarqué que les concentrations de sulforaphane contenues dans les légumes crucifères (brocoli, chou, cresson de jardin…) présentaient des vertus en ce qui concerne la limitation des effets cancérigènes environnementaux, les équipes du Dr Daniel Johnson et Julie Bauman ont décidé de vérifier cette thèse en laboratoire. Durant plusieurs mois, les chercheurs ont donc administré du sulforaphane chez les souris susceptibles de développer un cancer oral. Résultat : le nombre de tumeurs a considérablement diminué à l’instar de leur incidence. Le sulforaphane serait donc en mesure de neutraliser les effets des substances cancérigènes de notre environnement.

Reste à savoir si le sulforaphane peut être efficace chez l’homme. Pour le savoir, les chercheurs ont poussé un peu plus loin leur étude en faisant appel à dix volontaires, tous en bonne santé. Chacun des volontaires a consommé un jus de fruits à base d’extraits de pousses de brocoli riches en sulforaphane. Les résultats sont à nouveau satisfaisants puisqu’aucun effet secondaire ne fut à déplorer et, plus encore, les tissus à risque de cancer ont vu leur caractère renforcé.

sulforaphane-lutter-cancer
Le sulforaphane est présent dans tout type de légume crucifère via Shutterstock

La chimio-prévention verte

Pour valider définitivement les bienfaits de la substance, une prochain étude devrait avoir lieu avec 40 volontaires, déjà traités pour un cancer de la tête ou du cou, et auxquels seront administrées des capsules de graines de brocolis en poudre. A terme, il s’agit de voir si ces capsules de poudre ont un impact sur l’incidence des récidives. « Les personnes guéries d’un cancer de la tête ou du cou ont un risque très élevé de développer un deuxième cancer de la bouche ou de la gorge », explique le Dr Bauman. « Nous appelons cela, la chimio-prévention verte : des préparations simples à base de graines ou d’extraits végétaux sont utilisés afin de prévenir la maladie. » Les avantages de cette méthode sont non négligeables. En effet, la chimio-prévention est bien moins coûteuse que les traitements habituels et elle nécessite bien moins de ressources qu’un produit pharmaceutique traditionnel.

De nombreux espoirs

Si le sulforaphane semble jouer un rôle important dans la prévention des cancers oraux, il pourrait également être efficace pour prévenir des cancers de l’estomac, du côlon et de la prostate. De plus, le brocoli disposerait d’une quantité importante d’un pigment de la famille des caroténoïdes : le β-carotène. Or, ce dernier serait à même de lutter contre le stress oxydatif des cellules. Néanmoins, pour les fumeurs, une alimentation riche en β-carotène serait susceptible d’accroître les risques de développer un cancer des poumons.

brocoli-vaincre-cancer
La chimio-prévention verte serait moins coûteuse que les méthodes traditionnelles pour lutter contre le cancer via Shutterstock

Incroyable ! Le sulforaphane, contenu dans certains légumes crucifères comme le brocoli, serait en mesure de prévenir les cancers oraux. Plus encore, le brocoli pourrait même être efficace pour lutter contre d’autres formes de cancers à travers la vitamine β-carotène. On espère donc que les expériences vont se multiplier pour valider définitivement tous ces espoirs. Connaissez-vous d’autres effets bénéfiques des légumes sur la santé ?

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux