13 913 personnes connectées

8 conseils essentiels pour rendre vos réunions collaboratives bien plus efficaces

Quel meilleur moyen pour trouver des tonnes d’idées que de se réunir à plusieurs et de discuter ? Dans le monde du travail, on appelle ça « brainstormer » : cette technique permet de faire avancer la réflexion, chacun partageant ses pensées. Seulement voilà, pour qu’il soit efficace, un brainstorming se prépare ! DGS partage avec vous 8 conseils pour que ces réunions soient fructueuses.

 

1. Ne filtrez pas vos pensées

reunion-jeunes-femmes-hommes
Des personnes en réunion via Shutterstock

Pour réussir un brainstorming, il faut avant tout éviter de filtrer ses idées. En effet, le but d’une telle réunion est justement de lancer le plus de réflexions différentes afin de pouvoir confronter les points de vue et faire le tri par la suite. Ne commencez pas votre brainstorming en disant à vos collègues : « Venez avec de bonnes idées ». Ils doivent aussi venir avec de « mauvaises idées », sinon le brainstorming sera raté.

 

2. Ne donnez pas de pistes de réflexion, ni d’exemples au début du brainstorming

reunion-femme-homme-travail
Une réunion de travail via Shutterstock

Il est important que la discussion pendant un brainstorming ne soit pas orientée. Or, donner un exemple de solution en début de réunion poussera, consciemment ou non, les membres du groupe à trouver des clés similaires.

 

3. Ne donnez pas de récompenses

reunion-table-femmes-hommes-entreprise
Plusieurs personnes en réunion de travail via Shutterstock

Donner une récompense (sous forme d’argent pas exemple) à ceux qui viennent avec le plus d’idées, ne fera qu’augmenter la quantité de ces dernières et non leur créativité.

 

4. Ne partez pas d’une page blanche

hommes-travail-ecrire
Un homme prend des notes en réunion de travail via Shutterstock

Contrairement à ce que nous pourrions penser, les idées viendront plus facilement et en plus grand nombre si vous instaurez un cadre de réflexion à votre réunion. Il vous faut donc, à chaque début de brainstorming, indiquer les limites que vous fixez pour le projet en question et déterminer avec précision le but final.

 

5. Ne vous contentez pas de parler, écrivez !

brainstorming-reunion-hommes-femmes-travail
Des personnes travaillent ensemble via Shutterstock

Pour certaines personnes, prendre la parole en groupe est difficile. C’est pourquoi il est judicieux d’essayer de faire vos brainstormings à l’écrit. Vous pouvez par exemple écrire vos idées sur des bouts de papier, puis les mettre dans un chapeau. Celui qui dirige la réunion lit ensuite chaque papier à haute voix et chacun dit ce qu’il en pense. Vous pouvez également utiliser des documents partagés sur ordinateur pour que chacun ait accès aux idées des autres instantanément.

 

6. Ne jugez pas sévèrement les idées des autres

reunion-entreprise-femmes-tableau
Une présentation pendant une réunion de travail via Shutterstock

Vous devez respecter chaque idée lancée lors d’un brainstorming. Il est en effet nécessaire que les participants se sentent en confiance pour qu’ils ne brident pas leur esprit et utilisent pleinement leur créativité. Et nous vous le rappelons : l’important dans un brainstorming reste la quantité et non la qualité de chaque idée émise.

 

7. N’invitez pas que des personnes qui se ressemblent

reunion-entreprises-jeunes
Des gens se rencontrent pour travailler ensemble via Shutterstock

Les idées lancées lors d’un brainstorming doivent être originales et variées. Pour ce faire, ne vous contentez pas de faire intervenir des personnes qui ont le même métier. Par exemple, si vous travaillez sur un projet commercial, ne faites pas qu’une réunion avec des commerciaux, mais invitez également d’autres personnes d’autres branches de votre entreprise. Ces dernières auront une autre façon de penser qui peut être intéressante lors d’un brainstorming.

 

8. N’invitez pas votre patron !

patron-travail-homme-colere
Un patron en colère contre son employé via Shutterstock

 

Travailler directement avec son patron peut avoir des côtés positifs, mais cela peut également brider la créativité des membres d’une réunion. En effet, certaines personnes peuvent hésiter à émettre des pensées lorsque leur patron participe à la réunion, de peur de « ne pas lui plaire » ou de le « décevoir ».

 

Avec ces quelques conseils, vous voilà prêt pour organiser des brainstormings encore plus efficaces. À la rédaction, les avis sont partagés sur ce type de réunions. En effet, si certains estiment qu’elles sont primordiales pour faire avancer un projet, d’autres préfèrent travailler seuls. Et vous, quelle méthode de travail vous correspond le mieux ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux