12 127 personnes connectées

Rejoignez la bataille de Black Rock Shooter, ce manga qui sépare votre personnalité en deux !

Black Rock Shooter a été l’une des révélations anime de 2012. Proposant des combats dynamiques et une histoire qui pousse à la réflexion, cet anime en 8 épisodes vous donne une vision de la vie à la fois originale et violente. Plongez dans l’âme de cette oeuvre hors du commun mais attention : votre propre âme n’en ressortira peut-être pas indemne. 

 

L’histoire de Black Rock Shooter est celle de Mato Kuroi, une jeune fille qui commence tout juste sa première année au collège. Dans sa classe se trouve une fille nommée Yomi Takanashi, un nom avec une double lecture qui fait référence à son livre préféré. Mato va alors tout tenter pour se lier d’amitié avec Yomi. Pour cela, Mato peut compter sur le soutien d’une de ses anciennes camarades de classe, Yû Kotari. Et du soutien, Mato va en avoir besoin car Kagari Izuriha, meilleure amie de Yomi, ne voit pas d’un bon œil cette amitié naissante. Dans un monde parallèle, l’alter ego de Mato, Black Rock Shooter, mène une guerre sans pitié. Chaque jour, elle doit se battre contre d’autres combattants : les alter ego de ses amis, mais aussi de ses ennemis. Si les 2 mondes sont différents, une chose les unit : la douleur. Et Mato/Black Rock Shooter semble être la clé qui fera disparaitre cette douleur.

black-rock-shooter-personnages

Avant d’être un anime, Black Rock Shooter a d’abord été une chanson. C’est l’un des titres phares de l’album Supercell du groupe éponyme, dont la chanteuse est Hatsune Miku. Black Rock Shooter semble d’ailleurs être son pendant sombre, portant également de longues couettes noires au lieu d’être bleues. La réalisation du clip a été confiée au studio d’animation Ordet, composé d’anciens membres de Kyoto Animation d’après l’univers imaginé par Huke.

Inspiré par son héroïne assez sombre, le studio réalise en 2010 un OAV de 52 minutes, offrant ainsi une histoire à ce personnage. Le succès est tel qu’il débouche 2 ans plus tard sur la série. Au vu de l’engouement des fans, celle-ci sera déclinée en 2 mangas, Black Rock Shooter – Innocent Soul et Black Rock Shooter The Game, ainsi qu’en jeu vidéo au Japon.

Ce qui a fait le succès de Black Rock Shooter, c’est tout d’abord le charisme de son personnage principal. Et la première chose qui saute aux yeux du spectateur, c’est le regard de cette guerrière futuriste. D’un bleu intense, il est agrémenté d’une flamme qui jaillit de son œil droit quand elle est prête à se battre.

Pour y arriver, elle est bien armée. Black Rock Shooter dispose de 2 armes : un katana qu’elle utilise rarement et surtout Rock Canon, son canon qu’elle porte à son bras droit et dont elle change l’apparence quand elle veut. Un duo d’armes indispensable pour survivre face aux autres avatars, qui ont comme point commun d’être toutes vêtues de noir et d’avoir une arme plus ou moins puissante. Toutes évoluent dans un monde ravagé composé de carrés noirs et blancs et d’âmes errantes.

black-rock-shooter-manga

Un monde qui soulève un autre point important de l’anime : son style graphique. Tantôt doux et aux accents shojo quand on suit Mato et ses amis, il devient beaucoup plus sombre quand on passe dans le monde des avatars.

S’il est un peu dérangeant dans les premiers épisodes, ce choix graphique est très important, car en plus d’apporter du rythme à l’anime, il permet au spectateur de mieux comprendre le message caché de l’oeuvre. Un message enfoui au plus profond de nous et auquel nous ne prêtons pas forcément attention.

black-rock-shooter-monde-normal

L’univers de Black Rock Shooter peut être interprété comme une représentation de notre âme. Tandis que nous vivons tranquillement sur Terre, nos avatars se battent à chaque fois qu’une émotion ou qu’un sentiment nous envahit. Quand Kagari rencontre Mato pour la première fois, la jeune fille se montre hautaine et méchante. Dans le monde parallèle, cela se traduit par Chariot, l’alter ego de Kagari assez violent et qui mène un combat sans pitié contre Black Rock Shooter. Et chaque émotion engendrée par une personne mène à un combat entre 2 alter ego, comme pour montrer que les sentiments peuvent être douloureux.

Dans le monde réel, les héroïnes, hormis via quelques larmes, ne ressentent aucune blessure. Ce qui n’est pas le cas de leurs avatars qui peuvent terminer un combat en sang ou avec des membres arrachés. Comme si le monde parallèle représentait notre corps et notre âme, les coups provoqués par les avatars sont autant de blessures contre lesquelles il faut se battre pour avancer.

black-rock-shooter-rencontre

 

Black Rock Shooter est un anime qui ne laisse pas insensible. Que l’on apprécie ou non son double univers graphique, son message pousse à nous interroger sur l’impact que peuvent avoir nos actes et nos émotions. S’il faut peut-être le regarder plusieurs fois pour en saisir toutes les subtilités, l’anime se dévore très vite et il mêle avec brio animation soignée et histoire émouvante, notamment son OAV qui arrive à nous tenir en haleine jusqu’à la révélation finale. Un petit bijou à découvrir au plus vite !

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux