13 690 personnes connectées

Découvrez l’histoire de Bill Gates, ce génie de l’informatique qui est également un bienfaiteur au grand coeur

Personnage parmi les plus emblématiques de la seconde moitié du XXe siècle, Bill Gates a marqué l’Histoire de son empreinte, démocratisant l’informatique comme personne avant lui. Du génie des ordinateurs au richissime bienfaiteur, SooCurious vous présente cet homme extraordinaire.

L’histoire de Bill Gates commence en 1955, lorsqu’il voit le jour à Seattle, le 28 octobre. Ses parents, William et Mary Gates, respectivement avocat d’affaires et professeur, mettent rapidement toutes les chances du côté de leur fils. Comme lorsqu’ils l’inscrivent à la Lakeside School de Seattle, une école très sélecte. C’est d’ailleurs là que le jeune Bill se découvre en premier lieu une appétence pour l’informatique. Il n’a alors que 13 ans, et manie pour la première fois un clavier d’ordinateur.

Gates-1

En 1968, sur ce nouvel outil, deux jeunes garçons s’improvisent programmeurs : Bill Gates, donc, et Paul Allen. Ces deux adolescents, dont l’amitié changera à jamais l’informatique, conçoivent en premier lieu un jeu de morpion. Il n’en faut pas plus à ces génies en devenir pour se découvrir une vocation. Ils fondent donc, dans la foulée de leur premier logiciel, le Lakeside Programmers Group, auquel s’ajoutent d’autres camarades. Et très vite, quelques sociétés font appel à ces jeunes informaticiens, notamment pour améliorer des systèmes et des applications existantes.

Quelques années plus tard, en 1973, Bill Gates entre à l’université, mais pas n’importe laquelle. Le jeune homme a 18 ans et intègre les rangs d’Harvard. Seulement à cette époque, Bill n’a d’yeux que pour l’informatique, et délaisse rapidement ses études. Deux ans plus tard, cet enfant de la technologie renonce définitivement à l’université. Car il en est désormais certain : ce qu’il veut, c’est programmer.

 

L’Altair 8800 :

Altair-8800

A peine sorti du cursus scolaire, Bill retrouve son ami Paul Allen, qui abandonne à son tour les études. Ensemble, les deux jeunes hommes vont concevoir un interpréteur BASIC, élément essentiel à la lecture du langage informatique du premier ordinateur personnel du monde : l’Altair 8800. C’est d’ailleurs sur ces bases que Bill Gates et Paul Allen fondent Micro-Soft (qui deviendra plus tard Microsoft). Nous sommes en 1975 et l’informatique vient de franchir une étape, la première d’une longue série.

Quelque temps après son premier succès, Microsoft rachète le système d’exploitation QD-OS, que Bill Gates et Paul Allen se chargent d’améliorer pour en faire le MS-DOS. L’entreprise signe alors un accord crucial avec IBM : chaque ordinateur IBM PC, commercialisé à partir de 1981, sera équipé du MS-DOS. La fortune sourit alors aux deux jeunes entrepreneurs, puisque l’appareil se vend à des millions d’exemplaires. Cinq ans plus tard, en 1986, Microsoft entre en bourse et ses deux fondateurs comptent parmi les hommes les plus riches du monde.

 

Paul Allen :

Paul-Allen

La suite de l’aventure Microsoft se poursuit avec Windows, un autre système d’exploitation et le successeur de MS-DOS. Lancé en 1985, Windows ne devient une réelle révolution qu’en 1995. Cette année-là, le public découvre un système d’exploitation très fluide et très simple, qui permet de basculer facilement entre plusieurs programmes. Le système est d’ailleurs si populaire qu’à la fin du XXe siècle, Microsoft domine presque intégralement le marché. Tant et si bien que l’entreprise est poursuivie pour manquement à la loi anti-trust, réglementation américaine qui vise à empêcher le monopole d’une entreprise sur un marché. Finalement, en 2002, le géant américain règle son différend avec son gouvernement par le biais d’une transaction financière.

Bill Gates, lui, se réinvente progressivement en gestionnaire, puis en mécène. Alors qu’il est marié avec Melinda Gates depuis 1994, il crée avec elle la fondation Bill-et-Melinda-Gates en 2000. Et peu à peu, l’homme d’affaires délègue ses responsabilités. Comme en 2006, lorsqu’il annonce que deux ans plus tard, il ne s’occupera plus des affaires courantes de Microsoft, continuant tout de même à conseiller certains projets. Finalement, en 2014, il abandonne la présidence du conseil d’administration de sa société.

 

Bill et Melinda Gates :

Bill-Melinda-Gates

En quittant sa dernière fonction exécutive chez Microsoft, en 2014, Bill Gates conserve tout de même un rôle de conseiller technologique. Il déclare alors vouloir consacrer un tiers de son temps à son entreprise, et le reste à l’humanitaire. Par le biais de sa fondation, et avec l’aide de ses proches, il oeuvre notamment contre le sida et le paludisme. La « Bill & Melinda Gates Foundation », grâce à la générosité de son fondateur et de ses amis, devient même la plus importante fondation privée des Etats-Unis.

Désormais, grâce à ses 4 % de parts de Microsoft et à sa fortune personnelle, Bill Gates est l’homme le plus riche du monde. Mais plus que cela, l’Histoire retiendra certainement son esprit entrepreneurial, son apport à la démocratisation de l’informatique et sa philanthropie.

Gates-2

Bill Gates a marqué l’histoire des technologies, et plus précisément, celle de l’informatique. Mais il est aussi l’exemple parfait qu’un génie créatif et entrepreneur de génie, même à la retraite, peut faire profiter le monde de ses talents. Si ce type de personnages marquants vous intéresse, découvrez également cet hommage à Ray Tomlinson, l’homme qui a inventé le mail.

Ces articles vont vous plaire

icone dossier

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux