12 561 personnes connectées

Jeremy donne une nouvelle vie aux vieilles pages de livres en les transformant en délicats bijoux

Le talent de certains artistes est tel qu’il leur permet de réutiliser des objets abimés ou abandonnés afin de concevoir quelque chose de beau esthétiquement et intéressant. L’artiste anglais Jeremy May fait définitivement partie de cette catégorie. Ce dernier donne une nouvelle vie à de vieux livres en s’en servant pour concevoir des bijoux très raffinés. SooCurious vous présente ses créations insolites.

L’artiste londonien Jeremy May redonne vie aux livres abandonnés et plutôt anciens. Il les réutilise pour concevoir des bijoux de toute sorte (bagues, colliers). Ce sont de véritables petites sculptures que l’on peut porter sur soi et qui sont toutes originales et uniques. Il taille dans les pages de livre, les images et les phrases sont récoltées et appliquées sur des formes d’anneaux, de bracelets, de colliers. On retrouve bien quelques phrases du livre utilisé ou des images (vous pouvez essayer de deviner le livre) dans ces créations ciselées et délicates.

bijoux-livre-delicats-19En général, l’Anglais récupère des ouvrages qui l’inspirent dans de vieilles librairies. Ensuite, il détache des morceaux de pages à l’intérieur (une centaine de pages à chaque fois). Après les avoir stratifiés, il applique un vernis pour que la création soit brillante. Une fois terminé, May s’amuse à disposer le bijou sur le livre utilisé au départ.

bijoux-livre-delicats-10

bijoux-livre-delicats-7

bijoux-livre-delicats-9

bijoux-livre-delicats-14

bijoux-livre-delicats-17

bijoux-livre-delicats-18

bijoux-livre-delicats-13

bijoux-livre-delicats-15

bijoux-livre-delicats-16

bijoux-livre-delicats-6

bijoux-livre-delicats-8

bijoux-livre-delicats-11

bijoux-livre-delicats-12

bijoux-livre-delicats-2

bijoux-livre-delicats-1

bijoux-livre-delicats-5

bijoux-livre-delicats-3

bijoux-livre-delicats-4Les œuvres de Jeremy May sont exposées actuellement à la RR Gallery de New York, et ce jusqu’au 24 avril. Pour les amateurs, l’artiste a un site sur lequel il vend toutes ses créations. Il vous est donc possible d’en acheter une et de la porter comme un bijou classique. Les livres anciens semblent être une véritable source d’inspiration pour de nombreux artistes, comme Cecilia qui en fait des objets du quotidien.

La terre est ma patrie et l’humanité, ma famille

— Khalil Gibran