12 947 personnes connectées

Écologie, technologie… La bière recèle de potentiels insoupçonnés !

Écologie, technologie… La bière recèle de potentiels insoupçonnés !

Après avoir lu cet article, vous pourrez être fier de boire de la bière sur votre canapé en rappelant à vos amis les moteurs du dynamisme de la bière : diversité et innovation. Longtemps reléguée aux soirées entre « potes » ou aux soirées de matchs de football, la bière est aujourd’hui tendance grâce aux innovations apportées par les grandes marques comme Heineken, Leffe ou Calsberg, mais aussi aux artisans indépendants de plus en plus nombreux.

Aujourd’hui, presque tout le monde peut faire sa propre bière (des kits sont mêmes vendus sur internet), les bières artisanales se comptent aujourd’hui par milliers, chacune ayant sa propre identité. Elle attire aussi de plus en plus de brasseurs qui ajoutent ainsi une corde supplémentaire à leur arc, celle de distributeur de bières originales. Ainsi, Carlsberg, la maison mère de Kronenbourg, a créé House of Beer (HOB) en 2012.

« LA CAVE À BIÈRES, C’EST LÀ OÙ IL Y A DE BONNES BIÈRES, LÀ OÙ LA PENSÉE UNIQUE N’A PAS DE RAISON D’ÊTRE », DÉCRIT, DE MANIÈRE GENTIMENT PROVOCATRICE, JEAN-LUC BUTEZ, FONDATEUR D’IBB

LES MICROBRASSERIES EN EUROPE 

En France, contre toute attente, et contre toute idée préconçue, la région Rhône-Alpes connaît la plus forte densité de microbrasseries : 83 établissements… Leur succès se confirme d’année en année, grâce à l’inventivité et l’originalité de leurs transformations. Pour beaucoup de ces microbrasseries, la problématique reste de pouvoir répondre à la demande si le transformateur a le désir de se développer. (source: Edition 2013 de l’Annuaire des Brasseries Françaises, RCD Editions dépôt légal juin 2013).

En Belgique, dans un pays qui comptait autrefois plus de brasseries que d’églises, le phénomène des microbrasseries est vu comme un retour aux sources, même si le pays ne compte plus qu’environ deux cent brasseries. C’est la Suisse qui détient le record du monde, avec 409 brasseries en 2013. Elle réussit donc à être le pays à avoir le plus grand nombre de brasseries par habitant au monde.

UN OCÉAN D’INNOVATIONS ÉCOLOGIQUES ET SOCIALES 

IntelligentX a réussi à mettre au point la toute première bière brassée par une intelligence artificielle. Cette dernière se sert d’un « bot » sur Facebook Messenger pour adapter la recette aux goûts des consommateurs.

UNE BIÈRE BRASSÉE PAR UNE INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

L’algorithme utilise un système d’apprentissage perfectionné pour repérer les tendances et modifier les processus de brassage et les recettes pour améliorer le goût des boissons. Tout d’abord, les buveurs essayent une des quatre bières disponibles.

Le code imprimé sur chaque bouteille renvoie les consommateurs sur Facebook Messenger, où le « bot », le logiciel intelligent leur pose une courte série de questions. Ensuite, les données sont introduites dans l’algorithme, et seront utilisées lors du prochain brassage. Depuis son lancement dans le nord de Londres, la recette de bières IntelligentX a été peaufinée près de onze fois.

 

UNE BIÈRE À L’EAU DE PLUIE

Une brasserie d’Amsterdam a mis en place un système de récupération d’eau de pluie et l’utilise pour brasser sa bière. Une façon d’agir contre les inondations et de sensibiliser les hollandais pendant l’Happy Hour.

Et de l’eau, la ville d’Amsterdam n’en reçoit que trop : chaque été, les températures montent, les averses se multiplient et les ruissellements causent des dégâts.

« LA FABRICATION DE LA BIÈRE NÉCESSITE BEAUCOUP D’EAU, ALORS JE ME SUIS DIT, POURQUOI NE PAS COMBINER LES DEUX ? », RACONTE JORIS HOEBE, FONDATEUR DE CETTE BIÈRE D’UN NOUVEAU GENRE

Leur première bière, qui porte le nom de Hemelswater (l’eau des cieux dans la langue de Dave), une bière blonde à 5,7% a déjà rencontré un vif succès en écoulant facilement les premiers stocks. Le soutien apporté par la ville à travers le projet Organisation Amsterdam Rainproof s’inscrit dans une volonté de sensibiliser les habitants à agir pour limiter les inondations.

L’entreprise prévoit même d’expérimenter d’autres produits à base d’eau de pluie, comme la crème glacée, la limonade et la soupe. « L’année prochaine, nous comptons installer ces réservoirs un peu partout à Amsterdam afin de diversifier notre offre », conclut-il.

BIÈRE PEUT RIMER AVEC ENTREPRENARIAT FÉMININ ET ÉMANCIPATION 

La microbrasserie ontarienne (Canada) Beau’s est en train de contribuer au lancement au Rwanda d’une brasserie artisanale gérée par des femmes.

Quelques éléments de la brasserie artisanale sont encore en phase de développement, mais ses plans actuels consistent à développer une brasserie dans le centre de Kigali. Il est prévu d’utiliser autant d’ingrédients locaux que possible, provenant notamment des coopératives avoisinantes qui emploient les femmes pour la culture et les récoltes. Il sera aussi question d’offrir des services en santé et d’investir dans l’éducation et la formation de ces femmes.

Vous pouvez retourner dès maintenant ouvrir une bière et avouer votre passion pour ce doux breuvage, qui est à lui seul un terrain d’innovation passionnant à travers le monde.

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux