12 926 personnes connectées

12 somptueuses grottes à travers le monde

12 somptueuses grottes à travers le monde

Qu’elles aient été façonnées par la main de l’Homme ou de manière naturelle, il existe autour du globe un nombre incalculable de grottes. Cachant souvent des paysages incroyables, certaines d’entre elles restent totalement fascinantes.

Jeux de lumières, formes totalement improbables, les grottes offrent leur lot de surprises et ne laissent personne indifférent. Voici 12 grottes méritant de s’y attarder quelques instants.

LA MINE DE NAÏCA (LA GROTTE DE L’ENFER)

Située au Mexique, cette ancienne mine de plomb, zinc et argent est aujourd’hui considérée comme étant l’une des plus belles merveilles souterraines de la Terre. De grandes cavités y ont été découvertes, contenant des cristaux de gypse. Certains atteignent près de 11.5 m de long sur 1.2 m de large. L’une de ses salles nommée « La grotte des cristaux » a été découverte en 1999. Elle se situe juste au-dessus d’une grosse poche de magma. L’air y est donc humide et la température avoisine les 40 °C.  Dernièrement, les scientifiques de la NASA y ont découvert des bactéries âgées de 10 000 à 60 000 ans à l’état latent.

LA GROTTE HANG SOON DONG (CAVERNE DE LA MONTAGNE)

La grotte de Han Son Doong © FlickR / Nguyen Tan Tin

Cachée dans la dense forêt vietnamienne de la province de Quang Binh, cette grotte fait partie intégrante du Parc National de Phong Nha-Ké Bang proche du Laos. Découverte en 2009, elle est tout simplement la plus grande cavité jamais explorée. Selon le National Geographique, elle pourrait contenir une ville entière avec des gratte-ciels de 40 étages. Organisée en réseaux de 150 caves, elle abrite un écosystème unique au monde. Il y a même des rivières, des forêts, des nuages minces et de nombreux bassins peu profonds. Un « jardin de cactus » très particulier y est caché. Il n’est constitué que de stalagmites surprenantes ayant la forme desdites plantes grasses. De même, des reproductions naturelles de rizières verdâtres sont moulées par l’érosion et les divers courants d’air et d’eau. Il est possible de visiter une partie de la caverne en bateau.

LA GROTTE BENAGIL

Situées à Carvoeiro au Portugal, les magnifiques grottes aux paysages de carte postale trônent magistralement sur la plage. Il est possible de visiter certaines d’entre elles en bateau. Les décors sont époustouflants et uniquement façonnés par la nature. La plus célèbre est la grotte Benagil, accessible à la nage.

LA GROTTE DU VOLCAN MUTNOVSKY

En plein cœur de la Russie, les grottes de glace du volcan Mutnovsky offrent un paysage extraterrestre. En fondant, la glace faisant office de toit devient si fine, que les rayons de lumière pénètrent en partie dans la cavité. Le spectacle est à couper le souffle. Tout proche du volcan, ce contraste entre le chaud et le froid propose un paysage unique et hors du commun. Les parois semblent avoir été façonnées et les jeux de lumières sont réellement uniques.

LA CATHÉDRALE DE MARBRE DU LAC GÉNÉRAL CARRERA

Le lac Buenos Aires ou Général Carrera fait frontière entre l’Argentine et le Chili. Sa superficie est égale à celle du département de l’Essonne. Il cache une merveille de la nature : la cathédrale de Marbre. Érodée par l’eau, des formations se sont créées dans la roche. Il est possible d’accéder dans la grotte lorsque les eaux sont basses, grâce à de petites embarcations. A l’intérieur, des couleurs encore jamais vues et un paysage à la limite de l’imaginable y attend les touristes.

LA GROTTE DE MELISSANI

Sur l’île Ionienne en Grèce, la grotte de Melissani trône sur le lac éponyme. Elle s’est formée après la chute d’une doline et découverte en 1953. Elle ne brille pas par sa superficie (50 m de long sur 35 m de large), mais plutôt par sa hauteur (36 m de haut dont une partie est à ciel ouvert) et surtout par sa curiosité hydrogéologique. En effet, elle abrite un lac de 20 à 30 m de profondeur, dont l’eau est saumâtre (eau douce et eau de mer). Les jeux de couleurs et le mystère entourant cet endroit, font écho à la mythologie grecque où Melissani était appelée la « grotte des nymphes ». Une jeune fille du nom de Melissani s’était suicidée dans les eaux du lac car Pan ne l’aimait pas. Des objets helléniques ont été trouvés dans la grotte, dont certaines figurines de nymphes. Elle se visite à bord d’un bateau et des aménagements y ont été construits pour faciliter la vue d’en haut.

LA GROTTE DE JEITA

Cette merveille libanaise a été élue Première Merveille de la Nature. Découverte en 1958, elle est constituée de deux étages. Actuellement, des passerelles et escaliers y ont été ajoutés afin de faciliter la visite des touristes. Le paysage naturel de la grotte est sans pareil. Elles ont été habitées depuis la Préhistoire, les vestiges retrouvés l’attestent. Tout semble à prouver qu’elle a été un refuge pour la production d’armes des premiers Hommes. La partie supérieure est longue de 9 km contre 6 km pour la partie inférieure. Chargée d’histoire, elle procure une émotion toute particulière pour quiconque la visite.

LA GROTTE D’EISRIESENWELT

Présentée comme étant la plus grande grotte glacière du monde, la grotte d’Eisriesenwelt siège près de Werfen en Autriche. De même distance qu’un marathon, elle accueille quelques 200 000 touristes chaque année. Elle a été découverte en 1879 et depuis, la construction d’infrastructures (routes, entrée, téléphérique…) a été déployée pour faciliter l’accès des touristes. Des fusées de magnésium y font office d’éclairage, permettant de se délecter du spectacle naturel de la cavité.

LA REED FLUTE CAVE

A Gullin en Chine, cette jolie grotte calcaire naturelle a été réhabilitée avec des éclairages de couleur, offrant un spectacle unique. Âgée de 180 millions d’années et mesurant 240 m de long, elle constitue un pôle attractif important. La grotte tient son nom des roseaux poussant devant son entrée. A l’intérieur, des stalactites et stalagmites portent des inscriptions à l’encre datant de la dynastie de Tang.

LES GROTTES DE WAITOMO

Dans le nord de l’Ile du Nord en Nouvelle-Zélande, la grotte de Waitomo accueille de nombreux touristes chaque année. Littéralement, son nom signifie « eau qui passe par un trou » en maori. Datant de l’Oligocène, elles sont réputées pour leur bioluminescence. En effet, les cavités offrent un spectacle féerique pour les petits comme pour les grands, grâce aux larves du diptère Arachnocampa Luminosa.

LA GROTTE DE FINGAL

Cette étrange grotte a été découverte sur l’île de Staffa en Irlande. De grandes colonnes de basalte semblent avoir été façonnées par la main de l’Homme, mais il n’en est rien. Elles sont l’œuvre de coulées de lave. La mer s’y engouffre en jouant une mélodie atypique. A cet effet, la grotte a été baptisée la « Caverne musicale ». Jules Verne s’est inspiré du lieu pour la scène finale de son roman intitulé le Rayon Vert.

LE GOUFFRE DE PADIRAC

Logé dans le Lot en France, le gouffre de Padirac est un puit naturel de 75 m de profondeur et 33 m de diamètre. Il est possible d’y descendre à pied ou à l’aide d’un ascenseur. Une fois en bas, la visite se poursuit en barque sur la rivière souterraine. L’eau d’un vert émeraude immaculé et les stalactites géantes de 60 m promettent un spectacle impressionnant. De plus, les voûtes gigantesques et les lacs suspendus en font sa renommée.

Il existe un grand nombre de merveilleuses grottes sur la planète, certaines déjà découvertes et d’autres encore cachées. La nature révèle de splendides secrets à qui est non seulement apte à les voir, mais surtout capable de les conserver.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux