13 730 personnes connectées

Si les bébés pleurent la nuit, c’est pour empêcher leurs parents de faire l’amour

parents-epuises

Des scientifiques ont fait une découverte stupéfiante sur le comportement de nos bébés chéris. S’ils pleurent la nuit, figurez-vous que c’est par instinct de survie : pour éviter à leurs parents de concevoir d’autres enfants. DGS vous explique tout sur cette histoire étonnante.

Pourquoi mon bébé pleure-t-il ? Une question que se sont posée un nombre incalculable de fois les parents du monde entier. Un nourrisson pleure en moyenne 3 à 4 heures par jour, voire plus longtemps. Si parfois les cris et les larmes sont facilement identifiables, ce n’est pas toujours le cas, notamment la nuit. Selon le pédiatre américain T. Brazelton, un jeune bébé possède six manières différentes de s’exprimer pour une raison bien précise : la faim, l’ennui, la diarrhée, l’inconfort, la douleur et le défoulement (les fameux pleurs du soir).

Apparemment, il manquait une interprétation à cette étude. Des recherches effectuées par des scientifiques de l’université de Harvard ont prouvé que les nourrissons faisaient exprès de pleurer pour fatiguer leurs parents, aussi bien physiquement que mentalement, et ainsi les empêcher de concevoir un petit frère ou une petite soeur. Cela répond à un instinct de survie primaire qui vise à laisser passer le plus de temps entre deux naissances. Le processus serait encore plus fort de la part des enfants en bas âge nourris au sein, car l’allaitement aurait pour effet de prolonger l’infertilité de la mère.

bebe-pleure

L’auteur de l’étude, David Haig, explique : « La fatigue de la mère peut être considérée comme partie intégrante de la stratégie d’un nourrisson pour prolonger l’écart entre deux naissances (…), les naissances rapprochées sont associées à une augmentation de la mortalité infantile, surtout en milieu modeste ou dans les milieux où les épidémies sont plus fréquentes. » Des propos confirmés par Siobhan Freegard, présidente de Netmums : « Espacer les naissances permet à la mère de se remettre de l’accouchement et de rendre plus indépendant son premier enfant, augmentant ainsi ses chances de survie. Cette étude paraît donc plutôt sensée. »

suce-pouce

Ces révélations sur les pleurs des bébés nous ont vraiment surpris. Il est très intéressant de connaître un peu mieux le comportement de nos bambins. Désormais, lorsqu’ils crieront la nuit, nous saurons pourquoi… même si cela ne nous permettra pas pour autant de mieux dormir :P. Auriez-vous imaginé que les bébés étaient aussi malicieux pour nous empêcher de faire l’amour ?

Ces articles vont vous plaire

— @Alex_Dobro

Trois astéroïdes ont été baptisés du nom des présentateurs de “C’est pas sorcier”