13 910 personnes connectées

Alimentez vos équipements électroniques grâce à cette biobatterie qui se recharge avec votre sueur

Voici une raison supplémentaire de faire du sport ! Des chercheurs américains ont développé une batterie fantastique qui se recharge grâce à votre transpiration et qui pourrait alimenter de petits appareils électroniques. Dorénavant, vous améliorerez votre condition physique tout en produisant de l’électricité.

Des scientifiques de l’Université de San Diego ont mis au point une batterie révolutionnaire. Elle se présente comme un tatouage temporaire qui récupère l’acide lactique contenu dans la sueur produite lors d’exercices physiques. Elle en extrait les électrons qu’elle convertit en énergie électrique. Avec un peu de perfectionnement, les personnes dotées d’un tel dispositif pourraient alimenter leur montre connectée, leur lecteur de musique ou même leur smartphone.

Cette batterie a été élaborée par les chercheurs qui souhaitaient simplement aider les athlètes à mieux gérer leurs séances sportives. Alors simple capteur d’acide lactique, l’appareil mesurait le courant électrique produit durant les entraînements pour surveiller les niveaux d’acide. De cette manière, les sportifs pouvaient adapter leur effort. Lorsque les scientifiques ont compris que cela pouvait être converti en courant, ils ont modifié leur capteur en batterie.

Pour tester cette batterie biologique (ou biobatterie), l’équipe de l’Université de San Diego a fait participer 15 personnes qui ont porté le tatouage pendant une session de vélo stationnaire. Elle a constaté que les individus les moins sportifs étaient ceux qui produisaient le plus d’énergie. A l’inverse, les plus athlétiques fournissaient le moins d’électricité. Cela s’explique par le fait que les gens les moins en forme se fatiguent plus rapidement et sécrètent donc plus d’acide lactique que les autres. Le maximum d’énergie produite a été de 70 microwatts par centimètre carré de peau. C’est bien plus élevé que ce que peut utiliser la batterie (4 microwatts au maximum). Les chercheurs comptent pourtant améliorer leur appareil pour qu’il soit capable de fournir plus d’électricité à l’avenir et ainsi être capable d’alimenter un smartphone, par exemple.

batterie

placement

tatouage

transpiration

Cette batterie très innovante est époustouflante, un grand bravo aux chercheurs qui ont mis cet appareil au point. Nous aimerions beaucoup l’utiliser, notamment pour écouter de la musique pendant le sport sans avoir besoin de recharger notre lecteur. A la rédaction, certains transpirent beaucoup et pourraient fournir une grande quantité d’électricité :D. En tout cas, nous nous réjouissons de voir que la science développe des produits fonctionnant avec de l’énergie renouvelable telle que celle émanant de notre corps. Seriez-vous prêt à faire un peu plus de sport si cela pouvait alimenter vos appareils électroniques ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux