13 849 personnes connectées

Révolutionnaire : cette batterie tient plusieurs jours après seulement quelques secondes de recharge

Les batteries, qui habitent nos téléphones depuis 1991, sont fabriquées à base de lithium-ion. Les chercheurs tentent sans cesse de les améliorer. Aujourd’hui, des suppositions et des certitudes sont lancées sur une future batterie bien plus puissante que celles utilisées quotidiennement.

Chaque jour, de nombreux laboratoires technologiques d’universités ou d’entreprises tentent de développer des nouvelles batteries surpuissantes, mais en vain. Cependant, des scientifiques de l’University of Central Florida (UCF), aux États-Unis, ont réussi à concevoir une minuscule, mais non moins puissante, batterie. Elle peut « recharger nos téléphones mobiles en quelques secondes, sans que nous ayons besoin de le refaire durant plus d’une semaine », affirme Nitin Choudhary, l’un des chercheurs.

© Journal du Geek - Batterie en graphène
Batterie en graphène

De nos jours, les batteries en lithium-ion ont une durabilité de 1.500 cycles de rechargement, elles commencent ensuite à se détériorer. Ce n’est pas le cas des nouvelles mini-batteries de l’équipe de chercheurs, toujours au stade de prototype. Elle proposerait plus de 30.000 cycles de rechargement. Afin d’assurer une qualité et une durabilité sans faille, les scientifiques ont utilisé le graphène. Ce nanomatériau à deux dimensions permet de réduire fortement la taille de la batterie même si celui-ci est relativement dur à travailler. De plus, la batterie est dotée d’un super condensateur qui lui permet de stocker une quantité d’énergie impressionnante.

On pourrait donc imaginer cette technologie au sein de nos smartphones, d’objets connectés ou encore de véhicules. Le géant Samsung est même intéressé et surveille le projet de très près. Cependant, cette batterie n’est encore qu’à l’étape de concept. Il reste donc quelques étapes avant de pouvoir envisager une commercialisation du produit.

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Les corbeaux gardent la mémoire des visages et sont capables de s’en prendre à l’homme.