13 241 personnes connectées

Retour sur Baldur's Gate, ce jeu de rôle à succès des années 90 qui révolutionna le genre

L’histoire du jeu vidéo est pavée de créations remarquables aussi novatrices que fascinantes à l’influence extraordinaire. Les années 80 et 90 ont vu naître un bon nombre de ces œuvres et parmi elles, Baldur’s Gate, développé par Bioware et publié en 1999 en hexagone, qui marqua l’histoire du jeu de rôle. Retour sur ce jeu de rôle épatant.

Baldur’s Gate, c’est avant tout l’univers du célèbre jeu de plateau Donjons & Dragons et notamment sa seconde édition. Reprenant les éléments de ce divertissement culte du genre médiéval fantastique, le premier opus de la saga offrait la possibilité d’intégrer un personnage au cœur des Royaumes oubliés de la Côtes des Epées de Féérune. Si D&D vous est inconnu, sachez que le titre de Baldur’s Gate fait référence à une porte située sur ces terres imaginaires, la Porte de Baldur, une cité-État fortifiée de grande influence.
baldur-gateDans ce monde fantastique bercé par la magie, des humains cohabitent avec toutes sortes de créatures et les personnages de l’histoire doivent faire face à ce qui semble être une grande conspiration menée par des hordes de vilains. Ces organisations conspirationnistes sont composées de Zhentarim (un groupe souhaitant exploiter les ressources de ce monde pour en tirer de la richesse), les Magiciens Rouges de Thay (des vilains maléfiques esclavagistes et démonistes craints de tous) et enfin le Trône de Fer, une organisation violente cherchant, elle aussi, à faire le plus de profit possible.

Evidemment, c’est au joueur d’enquêter sur leurs faits et méthodes en explorant l’univers immense du jeu : passant par les mines, les forêts, des souterrains et des ruines, il doit compléter cette mission tout en terminant sa quête personnelle, consistant à retrouver ses origines, ses ascendants pour comprendre qui il est vraiment.

baldur-gate-jeuA l’image de D&D, Baldur’s Gate possède un monde fascinant qui ne demande qu’à être exploré ; une notion d’importance qui servira au héros, aussi bien pour remplir ses objectifs personnels que principaux. Son histoire, ses équipements et soutiens offrent à la trame du jeu suffisamment d’éléments pour fasciner le joueur qui, s’il connait Donjons et Dragons, saura en comprendre tous les aspects. Un atout donc, que Bioware a su utiliser avec talent et habileté.

L’histoire du jeu débute bien avant sa sortie sur PC : au milieu des années 90, Greg Zeschuk et Ray Muzyka (fondateurs de la société et producteurs de Dragon Age, Mass Effect ou encore Star Wars : Knights of the Old Republic) se lancent dans un projet de grande ampleur. Le souhait est d’utiliser une nouvelle tendance de jeu, le jeu en ligne pour créer leur propre univers. Interplay (Interplay Entertainment Corporation), qui publie alors leurs jeux vidéo, s’oppose à cette idée : l’entreprise, aujourd’hui célèbre pour avoir participé à la création de Fallout ou Alone in the Dark, souhaite utiliser une licence déjà existante et pas n’importe laquelle, Donjons & Dragons.

baldur-gate-exLeur idée est la suivante : il doit s’agir d’un jeu de rôle en solo reprenant un univers déjà construit et surfant sur la nouvelle popularité des jeux en ligne. En effet, si le genre n’avait, aux yeux des professionnels, que peu d’avenir, le succès rencontré par Diablo un an plus tôt a changé la donne et tous les studios de développement souhaitent se lancer dans l’aventure. Les deux partis tiennent leur accord et ce n’est que trois ans plus tard que Baldur’s Gate sera finalisé. Près de 60 personnes auront travaillé sur le projet sans avoir une connaissance parfaite du travail de développeur. C’est notamment grâce à leurs partenaires que Greg Zeschuk et Ray Muzyka parviennent à créer un certain émoi chez la communauté de joueurs alors en augmentation.

A sa sortie, le jeu sera acclamé par la critiques et les gamers : les graphismes, l’interface, les effets sonores et les musiques sont salués et plus généralement, le travail de Bioware. Après avoir connu de nombreuses récompenses, la société de développement remettra le couvert et se lancera dans des suites, permettant à d’autres de s’inspirer plus encore de leurs travaux.

Baldur’s Gate, c’est avant tout l’adaptation du célèbre Donjons et Dragons, le travail acharné de passionnés et l’un des jeux les plus marquants de son époque et de son genre. Le jeu de rôle fut entièrement transformé après la commercialisation de cette création de Bioware et ses idées novatrices auront influencé bien des joueurs et développeurs. Surfant sur le souffle nouveau du jeu en ligne, le premier opus de la saga aura su faire vibrer les gamers du monde entier, leur promettant des œuvres épatantes les années suivantes.

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux