13 023 personnes connectées

Bakuman vous dévoile les dessous du manga à travers l’histoire de deux auteurs en herbe

Passionné de manga ? Alors vous connaissez certainement Bakuman. Oeuvre culte du genre, cette création nippone nous dévoile les dessous de la vie d’un mankaga sur fond d’histoire d’amour. Entre sentiments, déception, défis et espoir, Bakuman décrit sans concession une industrie impitoyable.

En 2009, l’auteur Tsugumi ?ba et le dessinateur Takeshi Obata dévoilent leur nouvelle création, Bakuman. 6 ans après la parution du célèbre Death Note, le duo japonais revient dans un tout autre registre pour dévoiler en détail les coulisses d’une industrie mondiale, celle du manga. Pour ce faire, les deux hommes se penchent sur l’histoire d’un jeune homme, Moritaka Mashiro. Personnage principal du récit, cet adolescent de 14 ans entretient en secret un amour pour Miho Azukisa, une camarade de classe. Jusque-là, rien de très original mais sa vie va être entièrement chamboulée le jour où il rencontre Akito Takagi.

 

bakuman-duo

 

 

Ce nouveau venu souhaite devenir mangaka et pour ce faire, il tient absolument à faire équipe avec notre héros. Rebuté par cette idée, Moritaka refuse dans un premier temps mais c’est en s’apercevant que Miho souhaite elle aussi travailler dans les métiers du manga en tant que seiyû (doubleuse d’anime), qu’il décide d’accepter. Et pour cause, troublé par les projets de la jeune fille, il lui fait une proposition assez originale : une fois leurs rêves réalisés, ils se marieront. A sa grande surprise, Miho accepte. Pour épouser la fille qu’il aime, il devra réaliser son rêve et gravir les échelons en tant que mangaka.

La force de ce manga tient en sa description précise du métier de mangaka et de l’industrie dans laquelle il évolue. En effet, les termes et différentes étapes de création sont précisément dévoilés et le lecteur découvre, en même temps que les personnages, les difficultés qu’affrontent les auteurs et dessinateurs. De plus, malgré les obstacles, l’oeuvre n’est jamais négative et les personnages continuent de faire leur possible pour réaliser leurs rêves. Ne l’oublions pas, il s’agit avant tout d’un sh?nen racontant les histoires d’adolescents à des adolescents et si l’aspect concernant l’industrie de l’édition est assez terre à terre, il est ponctué de scènes légères pleines de sensibilité.

 

bakuman-manga-dessin

 

 

Pourtant, il y aurait de quoi perdre espoir : Tsugumi ?ba et Takeshi Obata se basent sur leur expérience pour développer cette oeuvre et si on retrouve des petits clins d’oeil à Death Note ainsi qu’à d’autres mangas existants, il est bon de noter que de nombreux points plus sérieux restent aussi fidèles à la réalité. En effet, dans un souci de réalisme, le duo à l’origine du manga a recréé certains événements et lieux comme ils les avaient découverts au début de leur carrière. Ainsi, de nombreux noms de mangas existants sont repris ainsi que les entreprises chargées de développer, publier et distribuer les oeuvres. En découvrant les pages de Bakuman vous trouverez, entre les lignes, une critique assez importante de tout un système commercial basé sur cette forme d’art développée durant la Seconde Guerre mondiale : Tsugumi ?ba a osé dire tout haut ce que beaucoup préfèrent taire en dévoilant comment les sociétés d’édition sélectionnent le prochain manga à la mode, condamnant de nombreuses oeuvres à l’oubli. En bref, Bakuman saura répondre aux questions que vous vous posez sur le métier de mangaka et souvent, statistiques à l’appui !

Entre 2010 et 2013, un anime basé sur le sh?nen fut dévoilé au grand public reprenant à quelques détails près les codes de l’oeuvre originale. Si les dessins et le scénario furent en partie respectés, beaucoup de spectateurs découvrant l’oeuvre ont regretté l’absence de dureté, de cruauté du manga. En effet, il est un peu regrettable de constater que les créateurs de Death Note ont choisi de s’éloigner au maximum de leur oeuvre précédente alors que le milieu de l’édition semble être l’un des plus compliqués à percer pour celui qui souhaiterait y faire carrière.

 

bakuman

 

 

Bakuman est une oeuvre surprenante sur bien des points : en décrivant le milieu de l’édition, Tsugumi ?ba et Takeshi Obata dépeignent une industrie dure voire cruelle sans pour autant alourdir le récit ou ignorer les personnages. Ces derniers apportent de la légèreté et de la sensibilité à une histoire aussi fascinante que réaliste. En promenant le lecteur dans les coulisses de l’industrie du manga, les auteurs nous font découvrir un monde que nous n’imaginions pas. Connaissez-vous un manga qui en révèle autant sur les étapes de sa création ?

Ces articles vont vous plaire

Le tetanos qui a pourtant quasiment disparu des pays riches, tue encore 584 personnes par jour, soit 213 000 décès par an dans le monde.

— @DailyGeekShow