12 691 personnes connectées

L’avocat, une victime inattendue du réchauffement climatique

avocats-penurie-une-2

Guacamole, avocats au crabe et autres plats réalisés avec le fruit vert pourraient bientôt devenir des mets de luxe. A cause du réchauffement climatique, l’avocat est victime d’une importante pénurie, notamment aux États-Unis. Un problème qui pourtant ne date pas d’hier et qui a des conséquences inattendues.

Fruit vert à la peau granuleuse et à la chair tendre, l’avocat est un fruit consommé partout dans le monde et en particulier aux États-Unis. La Californie est d’ailleurs le principal producteur du pays de ce fruit très apprécié sous forme de guacamole. Pourtant l’état est aujourd’hui victime d’une pénurie d’avocats.

avocats-penurie-arbre

A l’origine de cette pénurie, on trouve tout d’abord la forte demande des restaurateurs mais surtout le réchauffement climatique qui a eu raison des cultures. L’État, frappé par une importante sécheresse depuis 2011, voit sa production diminuer d’année en année. Dans le même temps, la demande ne cesse d’augmenter. Les Américains ont triplé leur consommation annuelle en 20 ans, passant de 700 grammes en 1990 à plus de 2 kilos en 2012. Un chiffre en constante évolution qui fait que la pénurie a des répercussions sur le prix des avocats.

Selon certains revendeurs, le prix d’une caisse d’avocats peut parfois atteindre les 76 dollars, soit 69 euros. De tels prix ont de quoi pousser les restaurateurs à supprimer l’avocat de leur carte, comme a failli le faire, en 2014, la chaîne de restaurants Chipotle, spécialisée dans la cuisine mexicaine. La flambée du prix de l’avocat est telle que même les cartels de la drogue mexicains s’intéressent au marché du fruit.

avocats-penurie-coupe

La situation de l’avocat aux Etats-Unis est donc critique, et elle pourrait avoir des répercussions sur le prix du fruit sur nos étals. La seule manière de lutter contre ce phénomène est donc de respecter l’environnement car à ce rythme, acheter un avocat ne sera plus à la portée de toutes les bourses.

Ces articles vont vous plaire

— @InseeFr

En 2015, 45,9% des parlementaires européens étaient des femmes.