12 617 personnes connectées

Les scientifiques ont conçu un matériau innovant afin que les ailes d’avion puissent se réparer seules en plein vol

Aile avion Aile avion via Shutterstock

SooCurious vous présente encore, et toujours, plus de découvertes dans le domaine scientifique. Cette fois-ci, place à une équipe de chercheurs ayant développé un nouveau matériau. Ce dernier a pour ambition de permettre aux objets de se réparer de façon autonome. Ce matériau sera notamment très efficace dans le domaine aérien où il permettra aux ailes d’avion fissurées de se réparer par elles-mêmes, en plein vol. SooCurious vous en dit plus sur cette invention révolutionnaire.

Toutes les choses vivantes possèdent en elles la capacité basique de restaurer et guérir leur corps lorsque celui-ci est blessé, et si les objets inanimés le pouvaient aussi ? Si l’écran de votre téléphone cassé pouvait aussitôt se réparer et redevenir comme neuf au bout de quelques heures ? Cette idée semble un peu farfelue au départ, mais une équipe de scientifiques de l’université de Bristol sont pourtant en train de perfectionner cette technologie.

Un procédé simple inspiré de la capacité de l’homme à se guérir par lui-même

téléphone-fissuré Un téléphone fissuré via Shutterstock

Ce projet de recherche, qui sera présenté à la Royal Society de Londres, pourrait bien, s’il se concrétise, avoir une infinité de domaines d’application, de la réparation des ailes d’avions à la production de vernis avec une fonction auto-réparatrice ou encore un traitement pour les écrans de téléphones mobiles.

Un des membres de l’équipe responsable de la découverte, le professeur Duncan Wass, a mentionné que ce qui les a inspirés à créer ce matériau « c’est la capacité de l’être humain à se guérir par lui-même». Le vrai challenge consistait donc à trouver un moyen de construire un matériau synthétique avec cette même capacité.

 

Le mode de fonctionnement du matériau 

Matériau

Le procédé consiste essentiellement à ajouter de minuscules microsphères creuses à un matériau en fibre de carbone : un matériau qui se caractérise par sa faible densité et qui est utilisé notamment dans les navettes spatiales ou encore les avions de ligne. Les microsphères s’ouvrent à chaque fois qu’une fissure se forme et libèrent un agent réparateur liquide à base de carbone. Celui-ci se déverse alors dans la zone fissurée et réagit avec un catalyseur, déclenchant une rapide réaction chimique qui provoque son durcissement.

C’est un tournant très excitant pour l’industrie aéronautique, les tests préliminaires en laboratoire ont révélé que le matériau est par la suite encore plus solide qu’avant la fissure, ce qui pourrait donc permettre aux ailes des avions de se réparer en plein vol. Selon les températures extérieures le matériau prend entre quelques heures et une journée complète pour se solidifier complètement.

Une infinité de domaines d’application

Aile-avion Aile d’avion via Shutterstock

Ce matériau possède une myriade d’applications autres que dans l’industrie aérienne, comme par exemple créer des fibres de carbone auto-réparatrices dans les objets tels que les clubs de golf, les raquettes de tennis, les cannes à pêche, les casques de vélo, et bien d’autres. Wass espère que les produits auto-réparateurs pourront être vendus aux particuliers dans un futur proche.

 

Cette innovation scientifique pourrait complètement révolutionner l’industrie de l’aviation. Finies les fissures sur les ailes ou les fuselages : elles s’auto-réparent dès leur apparition. Son application ne s’arrête pas là et pourrait permettre de réparer les téléphones, et bien d’autre objets de la vie courante. À la rédaction de SooCurious, nous considérons cela comme une véritable aubaine ! Aimeriez-vous que ce matériau soit utilisé pour votre smartphone ou êtes-vous déjà du genre à en prendre grand soin ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux