12 430 personnes connectées

Avant de subir une double mastectomie, Deborah entraîne toute son équipe chirurgicale dans une danse endiablée

Deborah est une jeune gynécologue atteinte d’un cancer du sein. Forcée de subir une double mastectomie, cette dernière ne se laisse pourtant pas abattre. Au contraire, elle déborde de courage et d’enthousiasme ! Elle nous le prouve à travers une vidéo où elle exécute une dernière danse avant une opération cruciale.  

Deborah Cohan fait partie de ces femmes extraordinaires qui choisissent de traverser les épreuves difficiles de la vie avec le sourire et une joie de vivre à toute épreuve. En effet, quelques minutes avant de subir une double mastectomie (opération qui consiste à enlever une partie ou la totalité du sein), elle demande au personnel chirurgical de mettre le titre « Get Me Bodied » de Beyoncé et de danser avec elle  ! Une patiente que les employés du Mount Zion Hospital à San Francisco ne sont pas prêts d’oublier.

avant-de-subir-une-double-mastectomie-deborah-entraine-toute-son-equipe-chirurgicale-dans-une-danse-endiablee1

Mais Déborah n’en reste pas là puisque sur son blog elle demande à ses amis et à sa famille de faire des vidéos où eux aussi, dansent sur la même chanson : « Rien ne m’apporte plus de joie que de faire danser les gens, de les faire bouger, de les faire se sentir bien dans leur corps. Êtes-vous avec moi ? » La réponse ne se fit pas attendre, puisque ses collègues de l’Hôpital General de San Francisco se sont réunis pour un flashmob où ils dansent dans un des couloirs de l’hôpital.

avant-de-subir-une-double-mastectomie-deborah-entraine-toute-son-equipe-chirurgicale-dans-une-danse-endiablee1

L’histoire de Déborah est une véritable leçon de courage pour nous tous et heureusement, elle se termine bien puisque son opération a été un véritable succès ! Nous sommes très impressionnés de voir que malgré la maladie, cette jeune femme arrive à transmettre une telle joie de vivre aux personnes qui l’entourent. Que vous fait ressentir une telle leçon de courage ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

L’expression “mettre la pâtée” vient de la bataille de Patay où Jeanne D’Arc a battu à plate couture les Anglais