13 588 personnes connectées

Des artistes parisiens veulent remplacer les pubs dans le métro par des œuvres d’art

metro-paris-art-une

Inviter sur les murs des stations de métro le street art, c’est le projet que souhaite réaliser Cercle Rouge. Ce collectif d’artistes veut, le temps d’une exposition éphémère, remplacer les traditionnelles affiches publicitaires par des œuvres. Une manière originale de faire connaître de jeunes talents mais aussi d’égayer le trajet des usagers en faisant sortir l’art des musées et des galeries.

A Paris, l’une des étapes incontournables pour aller travailler, sortir ou simplement se déplacer est le métro. Dans ses couloirs labyrinthiques, les panneaux publicitaires se succèdent, essayant d’attirer pendant quelques secondes le regard des passants. Ces panneaux, Cercle rouge souhaiterait se les approprier afin d’amener l’art dans ce lieu particulièrement fréquenté.

metro-paris-station

Cercle Rouge est un collectif d’artistes créé en 2015. Se présentant comme la première plate-forme de financement participatif exclusivement dédiée à l’art, son objectif est de concrétiser les projets de jeunes artistes et ce quel que soit leur domaine grâce au crowd funding mais aussi de les faire connaître via leur site et leur Tumblr. Aujourd’hui, il se lance dans un projet fou : offrir aux artistes l’occasion d’exposer leur talent sur les murs du métro parisien.

Ce n’est pas la première fois que le collectif Cercle rouge veut laisser son empreinte artistique dans un lieu public. Les artistes ont eu l’occasion en juin dernier de changer en galerie d’art extérieure une station de tramway de Montpellier. L’événement, baptisé Art Station, a permis au collectif d’installer des œuvres street art à la place des espaces publicitaires pendant une semaine. Une initiative décalée qui avait attiré de nombreux curieux, qu’ils soient usagers quotidiens ou touristes de passage.

Au vu du succès rencontré à Montpellier, Cercle Rouge souhaite donc renouveler l’opération en s’attaquant aux affiches en 4 par 3 du métro parisien. Pour pouvoir le concrétiser, le collectif a mis en ligne une pétition. 10 000 signatures sont nécessaires afin de pouvoir présenter l’idée à Valérie Pécresse (directrice de la région Ile de France), à la maire de Paris Anne Hidalgo et aux responsables des réseaux RATP et STIF. L’initiative a de quoi être saluée et pourrait égayer pour quelques jours le métro parisien, en dévoilant le travail d’artistes talentueux et souvent méconnus. Pour soutenir le projet, vous pouvez signer la pétition juste ici.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux