12 247 personnes connectées

Arrêtez de serrer la main des gens que vous rencontrez : cela pourrait sauver des vies

arretez-de-serrer-la-main-des-gens-que-vous-rencontrez-cela-pourrait-sauver-des-vies-une

Parfois la courtoisie peut être mortelle… Notre fameuse poignée de main solennelle et respectueuse devrait sérieusement être remise en question. En effet, la paume et les doigts, même soigneusement lavés, contiennent un nombre affolant de bactéries et cela n’est pas sans conséquence…

Connue depuis longtemps comme étant une marque de respect, la poignée de main est plus que jamais remise en question. La faute à un manque d’efficacité de plus en plus inquiétant des antibiotiques actuels et à la crainte grandissante de voir les infections du passé refaire surface dans notre 21ème siècle pourtant scientifiquement bien armé pour combattre tous types de virus.

Ainsi, selon une étude publiée dans The Journal Of Hospital Infection, se « checker », comme disent les jeunes, pour se dire bonjour pourrait sauver des vies, ou du moins éviter de tomber malade. Une salutation passant par les poings donc, et non par les mains. Mais, pourquoi ? L’équipe de chercheurs de la West Virginia University explique dans son étude que « jusqu’à 80% des individus conservent sur leurs doigts et dans la paume des bactéries susceptibles de transmettre des maladies ».

si-vous-souhaitez-rester-en-bonne-sante-il-va-falloir-songer-a-renoncer-aux-poignees-de-main1

De plus, Tom McClellan, à la tête de de l’équipe de recherche médicale à l’origine de l’étude publiée dans le Journal Of Hospital Infection, affirme que serrer la main expose 3 fois plus de surface de peau aux bactéries que le recours à un contact entre l’extrémité des poings. Selon lui, « se toucher les poings est, dans un hôpital, une alternative efficace au fait de se serrer les mains. Cela peut conduire à une diminution de la transmission des bactéries et améliorer la santé et la sécurité des patients et du personnel ». Dans la même veine, cette forte présence de bactéries dans la paume des mains est responsable de la disparition des poignées de porte dans les établissements hospitaliers, optant de plus en plus pour des portes battantes limitant ainsi le contact avec la peau et la propagation de microbes.

Enfin, au-delà des hôpitaux, c’est la société toute entière qui devrait songer à renoncer aux poignées de main comme l’ont sous-entendu des chercheurs britanniques lors de la journée Européenne de sensibilisation aux antibiotiques. Ces derniers ont en effet fait part de leurs craintes sur The Lancet Infectious Diseases et évoqué l’apparition de nouvelles bactéries ultra résistantes qui pourraient anéantir des années de progrès scientifique… Cela dit, pas sûr que tout le monde accepte aussi facilement de renoncer à un geste établi comme une marque de respect, au profit d’un autre aux connotations urbaines… Le respect ou la survie, c’est la question qu’il faudra se poser.

si-vous-souhaitez-rester-en-bonne-sante-il-va-falloir-songer-a-renoncer-aux-poignees-de-main2

si-vous-souhaitez-rester-en-bonne-sante-il-va-falloir-songer-a-renoncer-aux-poignees-de-main4

C’est une révélation plutôt inquiétante compte tenu de l’omniprésence des poignées de main dans notre quotidien. Au bureau, certains se réjouissent de cette nouvelle qui les autorise à « checker » (une sorte de « bonjour » urbain réalisé avec un contact des poings) les autres membres de l’équipe, alors que d’autres réagissent de façon exagérée et n’osent plus s’approcher de personne ^_^ ! Et vous, accepteriez-vous de renoncer à la poignée de main traditionnelle pour préserver votre santé et celle de vos proches ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Les services secrets britanniques utilisaient leur sperme comme encre invisible