12 600 personnes connectées

Le premier arbre solaire d’Europe vient d’être planté à Nevers

La ville de Nevers dans la Nievre, a inauguré lundi 29 mai le premier arbre solaire de France. Avec son feuillage photovoltaïque cet eTree offre de nombreux services aux habitants de la ville tout en promouvant la sensibilisation à l’environnement et au développement durable. C’est un nouvel espace vert numérique pour la ville qui se dévoile.

Un arbre connecté au service de la communauté

Produit par Sologic, partenariat d’entrepreneurs français et israéliens, l’eTree avait été présenté à la COP21 qui avait eu lieu fin 2015 à Paris. Cet arbre aux feuilles photovoltaïques, installé sur la place Carnot, devient un nouveau point de rendez-vous connecté et utile pour les habitants de Nevers. L’énergie produite par les panneaux solaires est stockée dans une batterie au lithium. C’est grâce à celle-ci que l’arbre peut proposer de nombreux services.

Equipé de ports USB, il est possible, sous son feuillage insolite, de faire recharger son téléphone, mais aussi son vélo électrique. Point d’ombre qui nous protège du fort soleil estival, grâce aux panneaux sur ses branches, on peut surfer tranquillement sur le web grâce à la wifi qu’il transmet. En cas de fortes chaleurs, la fontaine d’eau installée sur l’arbre permet de se désaltérer. La nuit tombée, les LED de l’arbre permettent d’illuminer la place grâce à l’énergie récoltée dans la journée. L’eTree propose un véritable spot connecté et écoresponsable au sein de la ville.

Symbole de l’engagement numérique

Pour Bernard Bitan, co-créateur de l’arbre solaire, la motivation de Denis Thuriot, maire de la ville de Nevers, était une des principales raisons qui l’a poussé à installer le première exemplaire européen de l’eTree. Cet arbre est « un symbole de l’engagement numérique de la ville depuis 2014 » a affirmé Denis Thuriot. Nul doute que la plantation de cet arbre va rajouter un point positif à la volonté numérique de la ville, ainsi qu’à son attractivité.

L’eTree est conçu selon le modèle de l’acacia du désert israélien. Il est installé, en France et à l’international, par l’entreprise JCDecaux, géant français de l’affichage publicitaire. L’arbre solaire est déjà installé dans une dizaine de villes depuis 2015, notamment en Caroline du Nord et en Californie aux Etats-Unis, à Bethléem et à Tel-Aviv en Israel. Selon Bernard Bitan, l’eTree intéresserait même les poids lourds d’internet, comme Google. On peut donc s’attendre à voir de nombreux arbres solaires pousser dans les villes d’ici quelques années.