12 603 personnes connectées

Ces scientifiques ont prouvé que les pesticides interagissent dramatiquement sur le comportement des araignées

Curieuse, aventurière, prudente ou agressive – aussi étonnant que cela puisse paraître – les araignées ont une personnalité. Cependant, elle peut être modifiée par un pesticide particulier, celui utilisé contre les tordeuses à bandes obliques, une race d’insectes ravageurs particulièrement détestée des agriculteurs. Il a été prouvé que ce produit affecte les araignées sauteuses qui voient leur comportement changer. Ces araignées qui, à la base, se nourrissent desdits ravageurs.

Comme les humains, chaque araignée a une personnalité : la plus aventureuse n’hésitera pas à quitter son territoire à la recherche de nourriture, qu’elle trouve en grande quantité. Une autre, plus peureuse, restera à proximité de son habitat, attendant patiemment sa proie. Raphaël Royauté, un scientifique de l’université du Dakota du Nord, étudie principalement les comportements animaliers et analyse actuellement les réactions des araignées au pesticide phosmet. Raphaël explique que les araignées réagissent différemment aux produits, comme les Hommes réagissent différemment aux drogues.

 

Tordeuse à bandes obliques

02-tordeuseabandesobliques-Andy-Reago-&-Chrissy-McClarren

Les agriculteurs utilisent le phosmet afin de tuer les mites qui détériorent les fruits, principalement des tordeuses à bandes obliques. Puisque les araignées se nourrissent de ces insectes, elles sont elles aussi infectées. Raphaël et son équipe ont étudié 200 araignées sauteuses. Tout d’abord, ils ont prélevé des arachnides provenant de sites dans lesquels le phosmet n’était pas utilisé et ont testé leur personnalité en observant la manière qu’elles avaient d’explorer un lieu inconnu et de chasser. La même expérience a été faite avec les mêmes araignées mais après une exposition au phosmet. Elles ne réagissaient plus de la même manière. Les plus timides exploraient beaucoup plus qu’avant, tandis que les aventureuses perdaient leur intérêt pour la découverte de nouveaux territoires. Le même phénomène a été constaté sur la vitesse de chasse.

 

Araignée sauteuse

03-araigneesauteuse-jeffburcher

01-verger-lizwest

D’après cette expérience, il semblerait que le phosmet soit dangereux pour le cerveau des araignées, qui jouent pourtant un rôle primordial dans la régulation du nombre de ravageurs. Même si le pesticide ne tue pas les arachnides, il est mauvais pour eux dans la mesure où, en changeant ainsi leur comportement, ils pourraient avoir des difficultés à réagir, à prendre des décisions intelligentes. Les araignées développent leur personnalité en fonction du lieu où elles vivent. Si les pesticides changent leurs agissements, elles ne sont plus adaptées à leur environnement. Si les araignées ne chassent plus, les agriculteurs auront besoin de plus d’insecticides. C’est un cercle vicieux qui est en train de se mettre en place.

Nos actions sur l’environnement ont des conséquences plus graves que ce que l’on pense et il est souvent nécessaire de remettre en question nos habitudes pour protéger l’écosystème. Si vous appréciez les araignées ou qu’elles vous fascinent, vous serez étonné en découvrant ces espèces aux particularités stupéfiantes. Pensez-vous que les hommes devraient arrêter d’utiliser des pesticides ou qu’il peuvent continuer à condition que ces pesticides ne soient pas nocifs ?