12 861 personnes connectées

Des chercheurs ont découvert une espèce d’araignée à la capacité de camouflage inédite

UNE-ARAIGN2E

L’étendue de la biodiversité dans le monde est sans limites, la faune et la flore ayant encore beaucoup de secrets pour l’espèce humaine. Tant prédatrices que protectrices, il arrive que certaines espèces se dissimulent dans leur environnement, à l’image de cette araignée extrêmement rare, dont le camouflage ressemble à une feuille. 

C’est en 2011, dans une forêt tropicale près de Menga en Chine, qu’une équipe de zoologistes a fait une découverte intrigante. En tombant sur une brindille de feuilles séchées tout à fait normale au premier abord, les chercheurs ont remarqué que d’étranges filets de soie circulaient dans le feuillage. Après avoir observé que ces feuilles étaient en réalité attachées par ce même filet, ils ont eu l’étonnante surprise de découvrir que l’une d’entre elles n’était pas une feuille, mais une araignée.


http-%2F%2Fo.aolcdn.com%2Fhss%2Fstorage%2Fmidas%2F944daf4a915fa42428a2aa2cea8cf803%2F204624519%2Faraignee

Ainsi, les zoologistes ont émis une hypothèse surprenante. « La femelle observée doit avoir activement soulevé des feuilles mortes du sol de la forêt pour les attacher à une brindille à environ 2,5 mètres de haut sur un arbre avant de se positionner sur un fil de soie au milieu des feuilles vivantes et mortes. »

Après avoir examiné de plus près cette araignée, il s’est révélé qu’il s’agissait d’une araignée Poltys, de la famille des Araneidae. Bien connues pour leur camouflage, les Araneidae se dissimulent dans leur environnement de manière à piéger leurs futures proies, ou encore se cacher de leurs prédateurs. D’ailleurs, parmi les espèces d’araignées qui utilisent des méthodes de camouflage, presque toutes appartiennent à cette famille.

araignee2

Qu’elles ressemblent à des fleurs, des brindilles, de l’écorce ou même à de la fiente d’oiseaux, les déguisements des Araneidae sont très diversifiés. Cependant, aucune espèce d’araignée qui ressemblait à une feuille n’avait été découverte jusque-là. D’ailleurs, en deux semaines de recherche intensive, une seule espèce supplémentaire de ce type avait été trouvée. À croire que cette espèce est extrêmement rare, ou bien tout simplement que son camouflage est si efficace qu’il peut tromper l’oeil de tout chercheur agrégé.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux