12 753 personnes connectées

Les apps de la semaine : Swift Playground, Pulp, Schoolmouv et VR cardboard

app-semaine

Aujourd’hui, découvrez les applications qui ont fait parler d’elles ces derniers jours dans notre sélection des applis de la semaine. Au programme : apprenez à coder avec Apple, créez vos propres musiques, rattrapez votre retard scolaire et passez à la VR ! 

 

Swift Playground : l’appli d’Apple pour apprendre à coder en s’amusant !

Swift-Playground
Si vous vous tenez au fait des différents programmes d’Apple, vous avez certainement déjà entendu parler de Swift, le langage de programmation développé spécialement par la marque à la pomme pour ses propres applications. Comme annoncé lors de la Keynote 2016, le but de la firme est de répandre au maximum l’apprentissage de ce langage et c’est dans cette optique que Swift Playground a été mis à disposition sur l’Apple store. Destiné aux enfants, l’application disponible sur iPad Air, iPad Pr, iPad Mini 2 et iOS 10 leur permet d’apprendre les bases du code tout en s’amusant, en passant par différents niveaux expliquant les fonctions ou encore les commandes. Les cours sont simples pour permettre à n’importe quelle personne sans expérience d’apprendre rapidement et il y est aussi possible de partager son évolution ainsi que d’enregistrer son travail en vidéo.

 

Pulp : l’appli qui crée vos propres musiques !

pulp-application
Parce que les applications ont aussi pour but de nous divertir, Pulp vous offre de créer votre propre petite musique directement sur votre iPhone. Utilisant les bases de données d’Apple, l’application permet d’utiliser près de 25 millions de musiques sous licences directement tirées d’Apple Music. Il est donc possible d’importer une piste de votre choix et d’y ajouter votre voix avant d’assister à la création d’un clip sur mesure stylisé par différents effets et filtres. A l’origine de ce concept, on retrouve trois habitués du web, Stan Massueras, Alexandre Passant and Charles Alix travaillant respectivement chez Twitter, Facebook et Google. Ensemble, ils offrent à leurs utilisateurs de cesser d’assister à la création artistique pour y prendre part. Interessé ? vous pouvez d’ores et déjà essayer la version Beta sur l’Apple Store !

 

Schoolmouv : l’application française pour le soutien scolaire

Schoolmouv-application Parce que l’éducation a un prix, de nombreux jeunes étudiants se retrouvent privés du soutien scolaire nécessaire à la réussite des examens. Pour répondre à cette problématique, Shannon Picardo, un entrepreneur toulousain, a décidé de se lancer dans la réalisation d’une application offrant des cours vidéos aux jeunes étudiants. Ce concept, il l’explique par sa propre expérience : n’ayant trouvé aucun site de soutien scolaire fiable et ayant pris conscience que le média vidéo est le plus recherché par les 11-18 ans, il a mis en ligne des vidéos tournées en studio et réalisées par des acteurs. Loin d’improviser, ces derniers lisent des cours rédigés par des professionnels de l’enseignement, offrant un ton attractif à des cours sérieux. Pour découvrir Schoolmoov, rendez-vous sur le site internet de l’appli !

 

VR cardboard de Google

vr-google
En décembre 2016, Google a été l’un des plus rapides à offrir une application intéressante de réalité virtuelle avec VR Cardboard, son application mise en ligne sur le Google Play et jusque là disponible uniquement sur le téléphones Android. Dorénavant, elle peut être installée sur les terminaux iOS, c’est à dire iPhone ou iPad. Dérivée de Photo Sphères de Google, l’application offre de créer des photos en panorama, à 360 degrés, le tout en 3D et simulant la profondeur de champs. A l’aide d’un casque de réalité virtuelle, l’effet est épatant puisque la sensation de 3D est recréée en envoyant une image différente à chaque œil. Pour une plus grande immersion, le son pourra aussi être enregistré et enfin, vos créations pourront être partagées sur les réseaux sociaux, par mail et sms.

A la semaine prochaine !

Ces articles vont vous plaire

— Denys Gagnon

Les amis sont ceux qui vous forcent au bonheur.