12 340 personnes connectées

Apple dévoile son rapport de transparence qui liste les gouvernements ayant sollicité vos informations privées

apple-devoile-un-rapport-relatant-les-requetes-gouvernementales-faites-a-propos-de-vos-informations-personnellesUne1

Depuis quelques années déjà, nous savons que les gouvernements font appel à de grandes compagnies telles qu’Apple pour collecter les informations personnelles des utilisateurs. Par souci de transparence, les entreprises publient désormais des rapports où elles dévoilent quels gouvernements ont exigé d’avoir accès à ces contenus. Apple vient de divulguer pour la première fois un rapport de « transparence » dans lequel il liste ces gouvernements. 

Apple a dévoilé un rapport de transparence où est relaté la liste des gouvernements à travers le monde ayant fait appel aux services de l’entreprise pour collecter des données personnelles sur ses utilisateurs. Evidemment, la compagnie n’a pas été autorisée à dévoiler les informations détaillées demandées par les gouvernements, mais Apple a tout de même tenu à préciser que « toutes les informations légalement autorisées à être partagées avec le public ont été transmises dans ce rapport » et rajoute même : « Nous pensons que nos clients ont le droit de savoir comment leurs données personnelles sont traitées, et notre responsabilité est de leur fournir ces informations. »

apple-devoile-un-rapport-relatant-les-requetes-gouvernementales-faites-a-propos-de-vos-informations-personnelles2

Les données de ce rapport cristallisent les requêtes gouvernementales ayant été faites entre le 1er janvier 2013  et le 30 Juin 2013, soit sur une période de 6 mois. L’entreprise a tenu à les diviser en deux catégories :

– D’une part : les données à propos des comptes, qui contiennent des  informations personnelles.

– D’autre part : celles à propos des appareils Apple, qui surviennent lorsque des produits tels que des iPhone ou iPad sont volés.

 

1. Les données à propos des comptes Apple 

apple-devoile-un-rapport-relatant-les-requetes-gouvernementales-faites-a-propos-de-vos-informations-personnelles1

Dans cette première catégorie, Apple nous informe que les États-Unis ont fait entre 1000 et 2000 demandes de renseignements concernant entre 2000 et 3000 comptes, prenant ainsi la tête du peloton. L’Espagne et le Royaume-Uni qui prennent la seconde et troisième place de cette liste n’en ont quant à eux effectuées qu’un peu plus d’une centaine.  Pour la France, ce sont 71 requêtes qui ont été soumises à l’entreprise et « seulement » 24% d’entre elles ont été acceptées.

 

2. Les données à propos des appareils Apple

apple-devoile-un-rapport-relatant-les-requetes-gouvernementales-faites-a-propos-de-vos-informations-personnelles2

Encore une fois, les États-Unis arrivent en tête de ce classement avec plus de 3542 requêtes d’informations sur 8605 appareils, dont 88% d’entre elles ont été exécutées. Ce sont donc 1000 requêtes de plus que pour l’Allemagne en deuxième position de ce classement. La France quant à elle enregistre 530 demandes d’informations sur 2679 appareils, 63% d’entre elles ont été exécutées. Le gouvernement français reste ainsi dans le TOP 10 des gouvernements les plus curieux.

Tout au long de ce rapport, Apple a tenu à préciser : « Notre modèle économique ne repose pas sur la collecte massive d’informations personnelles, et nous n’avons aucun intérêt à stocker ces données » et ajoute qu’ils ne « conservent pas les données de localisation, les cartes recherchées ou les questions posées à Siri », taclant ainsi au passage Google qui utilise certaines données personnelles pour le domaine publicitaire.

apple-devoile-un-rapport-relatant-les-requetes-gouvernementales-faites-a-propos-de-vos-informations-personnelles1

Apple a décidé de jouer la carte de la transparence et regrette même de ne pas pouvoir en dire davantage. A l’heure où les entreprises disposent de plus en plus d’informations nous concernant, il est primordial pour les firmes d’assurer une confidentialité optimale. D’un côté, nous trouvons cette politique de transparence honorable mais nous ne sommes pas rassurés pour autant. Facebook avait d’ailleurs aussi essayé de rassurer ses usagers en publiant un rapport similaire, mais l’effet était tout aussi nuancé que pour Apple. Est-ce que vous pensez que toutes les sociétés qui collectent vos données devraient faire preuve de la même transparence ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux