12 693 personnes connectées

Anne Bonny, la pirate qui a fait trembler les Caraïbes

Anne Bonny, la pirate qui a fait trembler les Caraïbes

Assez peu de pirates ont eu une vie aussi légendaire que celle d’Anne Bonny, sûrement la hors-la-loi la plus connue de l’histoire de la piraterie. De l’Irlande à Cuba, en passant par les Bahamas, découvrez le parcours de cette femme hors du commun.

UNE ENFANCE MOUVEMENTÉE 

Une illustration d’Anne Bonny

Assez peu d’événements sont réellement avérés dans le cas de la fameuse pirate Anne Bonny. Le peu que l’on sait d’elle, étant issu d’un livre intitule “ A General History of Pyrates ” (L’histoire générale des pirates), écrit par le Capitaine Charles Johnson en 1724 dont les histoires sont largement enjolivées dans de nombreuses éditions, la première restant relativement réaliste.

Anne Bonny serait née en 1697 en Irlande, issue d’une relation illégitime entre un avocat respecté, William Cormac, et sa servante, Marry Brennan. Lorsque la femme de cet honorable irlandais révèle l’affaire aux yeux du grand public, il décide de quitter l’île et de tenter l’aventure avec sa nouvelle femme et sa fille de l’autre côté de l’Atlantique. La famille s’installe en Caroline du Sud, à Charleston, et achètent une plantation pendant que le père reprend sa vie d’avocat.

Anne Bonny

SON AVENTURE DE PIRATE COMMENCE À 16 ANS, LORSQU’ELLE TOMBE AMOUREUSE D’UN CAPITAINE

Sur son adolescence, on sait très peu de choses et les légendes sont nombreuses. On raconte par exemple qu’elle aurait assassiné une servante avec un couteau de cuisine pour des raisons mystérieuses, ou encore qu’elle aurait envoyé un homme à l’hôpital après que cette dernière tente de l’agresser sexuellement.

Ce qui est sûr, c’est que son aventure de pirate commence à 16 ans lorsqu’elle tombe amoureuse d’un capitaine assez peu remarquable, James Bonny, qui n’en n’avait en réalité qu’après son héritage. Les choses ne se passent pas comme prévu : son père s’oppose au mariage et face à l’obstination de sa fille, finit par la déshériter. Le nouveau couple quitte alors la région pour aller s’installer à New Providence, située aujourd’hui aux Bahamas. C’est ici que commence la vie de pirate d’Anne Bonny.

LES DÉBUTS EN PIRATERIE

New Providence

Dans cette nouvelle vie, James Bonny n’est pas à la hauteur des espérances et des rêves d’Anne et a bien du mal à boucler les fins de mois. Il finit par se faire engager par le gouverneur de l’île et transmet des informations sur les autres pirates aux autorités. Lorsque Anne l’apprend, le couple s’effondre. La rebelle s’est fait de nombreux amis au sein de la communauté pirate et s’enfuit avec l’aide de Pierre Bousquet, pirate et gérant d’une taverne et d’une boutique de tissu précieux. Un personnage flamboyant, théâtral et ouvertement homosexuel. Protégée par un homme riche de l’île dont elle aurait été la maîtresse, elle effectue ses premières aventures en compagnie de Pierre.

LA PIRATE SERAIT APPARUE SUR LE PONT DE SON ÉPAVE, RECOUVERTE DE SANG DE TORTUE, TENANT UNE HACHE

La légende raconte que pour leur première cible, un navire marchand français, ils auraient remis en état une épave échouée et conçu une mise en scène où la pirate est apparue aux marins français sur le pont de son épave, recouverte de sang de tortue, tenant une hache et des mannequins de la boutique de Pierre disposés autour, eux aussi recouverts de sang. Le duo serait reparti avec le pactole après que les marins se soient enfuis devant cette scène d’horreur tout droit sortie de leur folklore.

ANNE BONNY, JACK RACKAM ET MARY READ

Illustration d’Anne Bonny et de Mary read issue de A General History of the Robberies and Murders of the Most Notorious Pyrates

Elle fait ensuite la connaissance de Jack Rackam, un pirate de seconde zone, et rejoint ainsi son équipage sur le navire Revenge. Ce serait d’ailleurs durant cette période qu’elle aurait commencé à se travestir afin de cacher son sexe aux autres marins, les équipages étant essentiellement masculins. c’est alors qu’elle se fait appeler Adam Bonny. La légende raconte que Anne Bonny et le capitaine seraient devenus amants et auraient eu un enfant qui aurait été abandonné ou confié dans d’autres versions à un couple d’amis sur le l’île de Cuba.

ELLE FAIT LA CONNAISSANCE DE JACK RACKAM, UN PIRATE DE SECONDE ZONE ET REJOINT SON ÉQUIPAGE SUR LE NAVIRE REVENGE

C’est à ce moment-là que Mary Read rejoint l’équipage. Cette pirate d’exception s’habillait aussi en homme, se faisant appeler Willy Read, et se lie rapidement d’amitié avec Anne Bonny. On leur prête même une relation amoureuse, ce qui aurait rendu fou de rage Rackam, persuadé que Mary était un homme. Rackam finit par apprendre la vérité, même si l’on ignore comment, et semble accepter leur relation qui selon certains écrits, s’expose au grand jour et les deux femmes vivent alors comme un couple.

GLOIRE ET FIN DU REVENGE

Mary Read

Le Revenge, avec à sa tête un trio assez impitoyable semble être plutôt efficace en matière de piraterie et attire beaucoup trop l’attention sur lui. En 1720, le Gouverneur des îles Bahamas lance une opération d’envergure pour les capturer et les juger. Les pirates multiplient alors les efforts à la fois pour fuir la justice, mais également pour finir leur carrière sur de grands coups.

ELLE DROGUE LE CAPITAINE, MOUILLE LES MÈCHES CANON ET PREND LE NAVIRE D’ASSAUT

C’est ainsi qu’ils attaquent le Royal Queen, un navire britannique appartenant à un ancien amant d’Anne Bonny. Celle-ci débarque seule sur le bateau un soir et demande de l’aide, assurant au Capitaine du navire, Hudson, qu’elle souhaite fuir une vie de pirate qu’elle n’a jamais demandée. Elle drogue le capitaine, mouille les mèches des canons et le lendemain le navire est pris d’assaut sans résistance et sans une goutte de sang versée, à l’exception du Capitaine Hudson qui aurait été tué par Mary Read par jalousie.

Cependant, la fin des heures de gloire du Revenge arrive en Octobre 1720 lorsque le Capitaine Barnet, ancien pirate et commandant de la marine Britannique attaque le navire un soir, alors que tout l’équipage célèbre une victoire. Les marins, saouls pour la plupart, n’opposent quasiment pas de résistance et tout l’équipage est capturé malgré la défense du trio de pirates.

L’affaire fait grand bruit et l’histoire des deux femmes devenues pirates passionne les foules. Le jugement attire tellement l’attention que tous les pirates sont condamnés à mort par pendaison sans proposition d’amnistie, ce qui était pourtant très courant à l’époque. Seules, Anne et Mary réussissent à échapper à la sentence en affirmant être enceintes. Mary Read meurt en prison, des suites d’une maladie. Cependant, le destin d’Anne reste mystérieux et la légende la plus courante serait que son père aurait réussi à la racheter à la justice en payant une rançon.

De retour en Caroline du Sud, on retrouve sûrement sa trace dans les registres sous un autre nom. Une femme se dénommant Anabele et correspondant à sa description apparaît dans la région et épouse un homme du nom de Joseph Burleigh. Ensemble, ils auraient eu 8 enfants. Selon cette même version, elle meurt en 1782 à plus de 80 ans.

Ces articles vont vous plaire

Le cheval dort aussi bien debout que couché

— @DailyGeekShow