13 410 personnes connectées

Découvrez ce que désigne vraiment le mot “anime” au Japon

En Occident, on utilise le terme anime pour désigner les productions animées provenant du Japon. Seulement, les choses ne sont pas si simples, et au pays du Soleil-Levant, « ??? » soit « anime » ne définit pas toujours les œuvres que l’on croit. SooGeek vous aide à vous y retrouver avec le sens profond de ce mot aujourd’hui bien populaire.

 

Quand on dit anime, on pense à des dessins animés venus du Japon dans lesquels les personnages ont de grands yeux, des cheveux de toutes sortes de couleurs et des vêtements généralement affriolants. Or ce mot est beaucoup plus polysémique, notamment dans son pays d’origine, le Japon ! En japonais, « anime » s’écrit « ??? » (soit littéralement, « anime ») ce qui est en fait une version courte du mot « animation » (???????, soit transcrit en romanji : « animeeshon »). La subtilité se situe ensuite dans l’usage qui est fait du terme, dans l’Archipel et en dehors.

 

Ecourter et contracter les mots étrangers est commun lors de leur intégration au japonais. Si un mot peut être réduit, vous pouvez être sûr qu’il le sera. Ainsi, par exemple, « remote control » (?????????? ou « rimooto kontorooru ») devient « rimokon » (????), le mot « television » (?????? ou « terebijon ») est maintenant seulement « terebi » (???), et le long « Family Computer » (??????????? ou « Famirii Konpyuuta ») devient « Famicom » (?????). Rien d’étonnant quand on sait que même les noms les plus communs sont écourtés dans le langage courant.

 

Beaucoup d’articles sont identifiables comme tels au premier coup d’œil : 

anime-definition

 

On retient donc que ces mots, nés à l’étranger, passent dans le langage courant japonais en étant remaniés au passage. Comme c’est le cas pour « anime ». Le mot lui-même est d’ailleurs récent : initialement seules les personnes appartenant à l’industrie du cinéma d’animation utilisaient le mot « animation » au Japon. Le grand public utilisait des mots différents pour désigner les dessins animés japonais visibles au cinéma ou à la télévision comme « manga eiga » (????) soit « manga movie » ou le tout aussi étrange « terebi manga » (?????) ou « TV manga ». On trouvait également « douga » (??), qui signifie littéralement « images en mouvement ». Tous ces mots désignaient ce que l’on appelle aujourd’hui des animes, mais aucun ne convenait parfaitement.

 

Avec un style particulièrement reconnaissable :

anime-definition

 

Il faut attendre les années 1970 pour voir le mot « anime » être utilisé de manière large au Japon, au moment où la communauté otaku commence à grandir, ce qui n’est sans doute pas une coincidence. Ainsi dans les années 1980, le mot « anime » était largement utilisé au Japon pour désigner… les animes, étant d’ailleurs utilisé rétroactivement pour qualifier des productions antérieures à l’apparition du mot, comme la première série Astro Boy diffusée initialement au début des années 1960. Par extension, le mot est désormais utilisé pour désigner spécifiquement les dessins animés produits dans l’Archipel, au Japon mais aussi en dehors, remplaçant petit à petit le beaucoup plus péjoratif « japanimation » (qui rappelait le terme dégradant « Jap » utilisé durant la Seconde Guerre mondiale).

 

Pourtant, les grands yeux des personnages de dessins animés ne sont pas propres au Japon (ici Max Fleischer et sa création, Betty Boop) :

anime-definition

 

D’ailleurs les créations américaines d’avant-guerre sont désignées au Japon elles aussi sous le nom d’anime. Ce qui n’est pas un hasard sachant que Osamu Tezuka, le « Dieu du Manga » (et de l’anime) a repris lui-même les grands yeux des dessins animés de Walt Disney et de Max Fleischer (le créateur de Betty Boop). Mais la confusion ne s’arrête pas là, puisqu’au Japon de nombreux diffuseurs parlent d' »anime américain » ou d' »anime d’outre-mer » pour désigner l’animation étrangère, et même les dessins animés Disney sont désignés comme « Disney anime » au Japon.

 

Ainsi, certains dessins animés occidentaux sont appelés « anime » au Japon : 

anime-definition

 

Ce flou peut également marcher dans le sens inverse, puisque de nombreux studios d’animation japonaise, comme le fameux studio Ghibli, voient leurs travaux désignés comme des « œuvres » (?? ou « sakuhin »). Cependant, même en Occident on utilise rarement le mot « anime » pour désigner les œuvres du studio de Hayao Miyazaki, car le terme a aussi une connotation péjorative, liée à la violence et à la mauvaise qualité présumée qu’on a associées à l’animation japonaise. De même, on aura seulement tendance à parler d' »anime » seulement dans les cas où, justement, l’œuvre se conforme aux stéréotypes qu’on lui associe : grands yeux, cheveux de toutes sortes de couleurs et vêtements généralement affriolants…

 

Alors que des dessins animés bien japonais comme les films du studio Ghibli sont seulement désignés comme des « œuvres » : 

anime-definition

 

Le mot « anime » continuera sans doute pendant encore longtemps à être utilisé pour désigner les dessins animés japonais, ce qui n’est pas incorrect en soi. En revanche, il faut garder à l’esprit que le terme ne désigne pas seulement cela au Japon, et qu’il y définit toute une sous-culture et un style bien particulier. Et vous, quel terme utilisez-vous pour parler de l’animation japonaise ?