12 807 personnes connectées

Ces 5 films d’animation ne sont pas réservés aux enfants : c’est vous qu’ils vont toucher

Certains ont l’impression tenace que les dessins animés sont faits seulement pour les enfants, et qu’ils traitent toujours de sujets légers. Or, quelques films d’animation ont prouvé, avec beaucoup de sensibilité, que cette idée reçue n’avait pas lieu d’être. On vous fait découvrir ces chefs-d’oeuvre qui traitent de leurs sujets respectifs avec beaucoup plus de justesse que n’importe quel film tourné avec de vrais acteurs pourrait le faire.

Le Tombeau des lucioles

Impossible de parler de films d’animation traitant de sujets graves sans parler du magnifique et déchirant Tombeau des lucioles. Isao Takahata, co-fondateur du studio Ghibli avec Hayao Miyazaki (car oui, Le Tombeau des lucioles est un film du studio Ghibli), a dit n’avoir pu adapter cette histoire à l’écran que sous forme d’animation, car seul ce média pouvait apporter la justesse nécessaire à l’histoire de l’adolescent Seita et de sa petite soeur Setsuko dans le Japon ravagé de l’été 1945. Et quand on voit le résultat, on ne peut qu’approuver son propos, car Le Tombeau des lucioles est l’un des films les plus bouleversants qui soient.

Mary & Max 

Mary & Max est un véritable OVNI du cinéma d’animation. Ce film en pâte à modeler venu tout droit d’Australie raconte l’amitié improbable et touchante qui se noue entre Mary, une enfant australienne souffre-douleur de tout son entourage, et Max, un New-Yorkais quadragénaire atteint du syndrome d’Asperger. Grave et décalé, le film fait preuve d’une justesse de ton incroyable pour traiter cette amitié improbable et les déboires que vivent ces deux laissés-pour-compte. Définitivement, aucun film avec de vrais acteurs aurait pu atteindre la même finesse.

Colorful 

Colorful raconte l’histoire d’une âme anonyme qui, après sa mort, est réincarnée dans le corps d’un jeune adolescent japonais qui a tenté de se suicider, Makoto. Pour un temps limité, cette âme va pouvoir rester dans le corps de Makoto et l’aider à surmonter ce qui le fait souffrir et fait souffrir ses proches. À la fois onirique et dur, Colorful est un film pessimiste mais lumineux traitant de sujets graves comme le suicide donc, mais aussi l’adultère et la prostitution, dressant au passage un portrait sans fard du Japon contemporain. Un film beau et puissant.

La Planète sauvage

La Planète sauvage est un dessin animé étonnant qui raconte comment des humains ravalés au rang d’animaux de compagnie d’extraterrestres géants parviennent à se libérer du joug de leur oppresseur. Posant une vaste réflexion sur les notions de société, d’intelligence ou encore de nature humaine, le tout porté par des décors psychédéliques et inventifs, La Planète sauvage mérite définitivement sa place dans la liste des dessins animés traitant de sujets sombres et matures.

Perfect Blue

Perfect Blue est un thriller vénéneux qui a souvent été comparé à des films avec de vrais acteurs comme Se7en ou Fight Club. On y suit les déboires de Mima, une idole pop japonaise ayant décidé de se reconvertir et de devenir actrice, ce qui n’est pas vraiment du goût de l’un de ses fans… Haletant, déroutant et malgré tout émouvant, Perfect Blue maintient un suspense de grande qualité tout au long de son intrigue dont les rebondissements jouent autant avec les nerfs de Mima qu’avec les nôtres, pour un résultat d’une maturité qui force le respect.

Ces films sont vraiment incroyables chacun à leur manière, et ont vraiment réussi à nous toucher avec gravité. On est vraiment fan de ce que l’animation peut apporter à ces histoires en termes de délicatesse et de précision. On espère que les réalisateurs continueront de traiter des sujets sensibles en dessins animés pour nous bouleverser. Et vous, lequel de ces films vous a le plus pris aux tripes ?

Ces articles vont vous plaire

Si vous avez confiance en vous-mêmes, vous inspirerez confiance aux autres.

— Johann Wolfgang von Goethe