12 501 personnes connectées

Cette animation française décalée dénonce l’impact désastreux de la mégalomanie humaine sur l’environnement

L’animation est un domaine où la France se situe parmi les plus compétents et les plus créatifs. A tel point que nos meilleurs talents arrivent à s’exporter dans le monde international et notamment aux États-Unis (l’eldorado de l’animation). De nombreuses écoles autour de cette technique et de l’image existent en France, comme celle des Gobelins à Paris. SooCurious vous présente « Le Royaume », une création décalée d’étudiants de cette école, présentée dans le cadre du festival « Animation Short Film 2010 ».

Réalisé de A à Z par un groupe d’étudiants français de l’école de l’image des Gobelins en 2010, le court-métrage d’animation « Le Royaume » est une pépite visuelle. Les sept compères ont imaginé le scénario, conçu et animé le court-métrage. Leur œuvre qui dure à peine quatre minutes met en scène un roi solitaire un peu fantasque (et peut-être autoproclamé) qui part à l’aventure dans une forêt avec une idée en tête : trouver quelqu’un qui pourra lui concevoir un château à sa (dé)mesure.

visu-royaume-22

L’homme couronné jette son dévolu sur un castor, qui voit là une opportunité de bâtir quelque chose de grand. Si le projet avance bien au départ, la vision des deux personnages diverge. Au final, Le Royaume est une petite critique de la mégalomanie humaine qui nuit souvent à la nature. Le travail du groupe de Français mérite en tout cas d’être connu.

visu-royaume-21

visu-royaume-20

visu-royaume-19

visu-royaume-18

visu-royaume-17

visu-royaume-16

visu-royaume-15

visu-royaume-14

visu-royaume-13

visu-royaume-12

visu-royaume-11

visu-royaume-10

visu-royaume-9

visu-royaume-8

visu-royaume-7

visu-royaume-6

visu-royaume-5

visu-royaume-4

visu-royaume-3

visu-royaume-2

visu royaume 1Le visionnage de ce court-métrage original et créatif est assez rassurant : oui, la France possède encore des talents faisant preuve d’imagination. Si « Le Royaume » semble innocent, il porte tout de même un message fort : pour obtenir ce qu’il veut, l’Homme est capable de tout, surtout du pire. De nombreux étudiants en France réalisent des courts-métrages originaux comme celui-là. C’est le cas de ce projet mettant en scène trois robots qui cherchent un colocataire.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux