12 611 personnes connectées

Voici AlphaGo, l’intelligence artificielle qui surpasse l’Homme dans l’un des jeux les plus stratégiques au monde

alphago-intelligence-artificielle-googleune

Annoncée dans le futur comme supérieure à l’Homme, l’intelligence artificielle prend peu à peu le dessus sur ses concepteurs. Déjà, un ordinateur a pu battre l’un des plus grands champions de go, un jeu de logique extrêmement complexe. SooCurious vous présente cette étape technologique cruciale.

En 1997, déjà, un superordinateur mis au point par IBM venait marquer de son empreinte l’histoire de l’intelligence artificielle. « Deep Blue », tel qu’il fut nommé, battait alors Garry Kasparov, le champion du monde d’échecs serbo-croate. Presque 20 ans plus tard, en mars 2016, un programme informatique a frappé un plus grand coup encore.

 

Kasparov

Kasparov

AlphaGo est un programme informatique destiné à jouer au jeu de go. Ce jeu ancestral consiste à déplacer des pierres noires et blanches sur un goban, un plateau quadrillé, le but étant de s’emparer d’un maximum de positions de l’adversaire. Mais par rapport aux échecs, le go offre un nombre de combinaisons possibles bien plus élevé, et la conception d’un ordinateur joueur est donc bien plus complexe que pour les échecs.

Développé par DeepMind Technologies, entreprise spécialisée dans l’intelligence artificielle et rachetée par Google en 2014, AlphaGo s’appuie sur la technologie du « deep learning ». En clair, grâce à des réseaux de neurones profonds qui forment une « machine virtuelle », le programme est capable d’ajuster ses paramètres pour fournir à la situation la réponse la plus adéquate possible.

 

Lee Sedol joue contre AlphaGo 

AlphaGo-Lee-Sedol

Pour tester AlphaGo, ses concepteurs l’ont opposé en mars 2016 à Lee Sedol, un professionnel sud-coréen du jeu de go, actuel troisième joueur mondial et considéré comme l’un des meilleurs au monde. L’opposition, elle, qui s’est déroulée en cinq manches, a vu l’ordinateur battre Lee Sedol lors des trois premières parties, avant que le champion ne se ressaisisse sur la quatrième, mais sans pouvoir véritablement inverser la tendance, puisque AlphaGo remporterait aussi la dernière opposition.

Déjà en novembre 2015, AlphaGo avait battu le Français Fan Hui, considéré comme le meilleur d’Europe, par cinq manches à zéro. Le programme avait alors véritablement franchi une étape cruciale, devenant la première intelligence artificielle à vaincre un joueur professionnel au jeu de go sur un goban de taille normale et sans handicap. Désormais, en battant Lee Sedol, la machine a franchi un nouveau palier, même si elle conserve encore une marge de progression.

 

Fan Hui

Fan-Hui

 

Un goban

Jeu-de-GoUn goban via Wikimedia

Cette domination d’AlphaGo sur l’Homme illustre bien comment, peu à peu, l’ordinateur surpasse ses créateurs. Et même si les machines n’ont pas encore surclassé l’intelligence humaine, à cause, notamment, de leur absence de conscience, beaucoup de scientifiques, comme Stephen Hawking, voient dans l’intelligence artificielle un vrai danger pour l’Homme. Si cette problématique vous intéresse, découvrez également la créativité dont sont capables les ordinateurs.

Ces articles vont vous plaire

— Georges Brassens

Au lieu de mettre en joue quelque vague ennemi, mieux vaut attendre un peu qu’on le change en ami