13 753 personnes connectées

Voici les aliments qu’il faut à tout prix éviter pour protéger votre bébé durant la grossesse

Voici les aliments qu’il faut à tout prix éviter pour protéger votre bébé durant la grossesse

Vous venez de prendre connaissance de l’heureux résultat de votre test de grossesse, félicitations à vous ! Mais gare à votre alimentation pendant ces neuf prochains mois. Certaines habitudes sont à bannir sans pour autant bouleverser votre quotidien et adopter une rigueur en matière d’hygiène alimentaire est nécessaire pour le bon développement de votre bébé ainsi que pour votre santé. Le DGS vous livre ses préconisations et vous en dit plus sur les aliments à proscrire ou à consommer avec modération.

 

QUELQUES RÈGLES D’HYGIÈNE ALIMENTAIRE

En effet, il est prudent de suivre quelques préconisations en matière d’hygiène alimentaire pour éviter certaines infections :

– Lavez-vous les mains soigneusement et régulièrement ;

– Nettoyez bien le plan de travail et les ustensiles de cuisine ;

– Nettoyez le réfrigérateur avec un détergent et rincez à l’eau claire puis désinfectez avec de l’eau javellisée ;

– Pensez à laver très soigneusement les légumes, les fruits et herbes aromatiques, afin d’enlever tout résidu de terre. Si vous êtes au restaurant, soyez vigilante car vous ne savez pas comment ils ont été nettoyés.

Nettoyez votre réfrigérateur régulièrement pour éviter certaines bactéries nocives pour votre santé
Nettoyez votre réfrigérateur régulièrement pour éviter certaines bactéries nocives pour votre santé

Par ailleurs, éviter certains produits permet de diminuer les risques d’infections peu récurrentes telles que la listériose et la toxoplasmose qui ne sont pas bien graves au quotidien mais qui peuvent, lorsque vous êtes enceinte, avoir des conséquences néfastes pour votre enfant.

La bactérie listeria est répandue dans l’environnement et peut se retrouver dans les aliments d’origine animale ou végétale, même s’ils ont été réfrigérés. Elle est responsable de la listériose, infection qui peut dangereusement vous exposer à certains risques selon le stade de la grossesse tels qu’un accouchement prématuré ou une fausse couche.

Bien laver les fruits et les légumes afin d'enlever tout résidu de terre
Bien laver les fruits et les légumes afin d’enlever tout résidu de terre

La toxoplasmose est, quant à elle, due à un parasite présent dans la terre et donc sur les végétaux ou dans la viande. Il y a un risque de contamination si les produits sont mal lavés ou peu cuits. Une prise de sang vous indique, en début de grossesse, si vous avez déjà eu la toxoplasmose. Si ce n’est pas le cas, vous n’êtes pas immunisée et n’êtes pas protégée. Demandez à votre médecin de vous prescrire, par précaution, des prises de sang régulières.

Au-delà des règles d’hygiène à suivre pour votre bien-être et celui de votre bébé, voici la liste des produits à éviter ou à consommer avec modération pour que la croissance de votre enfant se déroule au mieux et afin de vous éviter quelques désagréments.

VOUS AIMEZ LA CUISINE JAPONAISE ET LES FRUITS DE MER ?

Préférez les brochettes et les soupes si la cuisine japonaise vous manque
Préférez les brochettes et les soupes si la cuisine japonaise vous manque

Adieu sushis ! Vous allez aussi devoir renoncer aux sashimis, au surimi et même aux poissons fumés (saumon, truite). Ces produits sont, en effet, susceptibles de contenir la bactérie listeria. Si la cuisine japonaise vous manque, préférez plutôt les brochettes et les soupes.

Les fruits de mers peuvent également être porteurs de la listeria car il est souvent difficile de vous assurer de leur fraîcheur. Ne prenez donc pas le risque de consommer des huîtres servies chaudes car elles restent crues ainsi que les crustacés décortiqués vendus cuits.

 

SI VOUS ÊTES UNE VRAIE CARNIVORE, ATTENTION AUX VIANDES CRUES ET AUX CHARCUTERIES ARTISANALES

Si vous n'êtes pas immunisée contre la toxoplasmose, évitez la charcuterie...
Si vous n’êtes pas immunisée contre la toxoplasmose, évitez la charcuterie…

La cuisson des viandes est importante pour vous protéger des microbes pouvant également être responsables d’intoxications alimentaires dangereuses pour le bébé telles que la toxoplasmose.

VEILLEZ A LA CUISSON DES VIANDES POUR ÉVITER LA TOXOPLASMOSE

Toutes les viandes peu cuites, fumées, marinées, crues (tartares et carpaccios) sont à proscrire mais aussi les charcuteries artisanales, telles que les rillettes, les pâtés, les produits en gelée et le foie gras, vendues en grande surface, dans les boulangeries, les traiteurs et dans les marchés car la chaîne du froid a pu être rompue pendant le cycle logistique des produits. Il est aussi important de mentionner que des doses élevées de vitamine A peuvent entraîner des risques pour le fœtus, veillez donc à ne pas consommer du foie.

Privilégiez les morceaux de viande les moins gras et la variété des espèces : escalope de veau, poulet, steak haché à 5% de matières grasses.

LES PRODUITS AU LAIT CRU

Tous les fromages au lait cru sont à éviter car la listeria est encore en cause. Heureusement qu’il existe diverses variétés de fromages, au lait pasteurisé, autorisées pendant votre grossesse. Cependant, veillez à mettre de côté les croûtes par précaution et préférez donc les laits pasteurisés, UHT ou stérilisés, les fromages à pâtes cuites tels que le comté, l’emmental, le gruyère et le parmesan.

Il vous faudra donc jouer sur la variété sans dépasser 3 produits laitiers par jour et privilégier les plus riches en calcium, les moins gras et les moins salés : fromage blanc, yaourts etc.

 

LE SOJA ET LES PRODUITS À BASE DE SOJA

soja-haricots

Il est conseillé de limiter les aliments à base de soja (un par jour) tels que le jus de soja, le tofu et les desserts à base de soja car ils contiennent des phyto-oestrogènes susceptibles d’entraîner des effets indésirables chez l’humain. Il est également recommandé de ne pas consommer des compléments alimentaires contenant des extraits de soja car ils contiennent aussi des hormones accusées d’être des perturbateurs endocriniens.

 

LES OEUFS CRUS

Pensez à vérifier la composition de vos desserts
Pensez à vérifier la composition de vos desserts

Pensez aussi à vérifier la composition de vos desserts tels que les pâtisseries à la crème, les desserts glacés et les crèmes brûlées du fait d’une intoxication très connue : la salmonellose. Prenez le soin de bien cuire vos œufs et d’éviter les œufs à la coque ainsi que la mayonnaise.

LES ALIMENTS À FORTE TENEUR EN PRODUITS CHIMIQUES

bonbon-additifs

Tous les aliments conditionnés sont concernés. Il faut aussi faire attention aux légumes chargés de pesticides. Préférez les produits biologiques.

 

MODÉREZ LE CAFÉ, LE THÉ ET LES AUTRES BOISSONS CONTENANT DE LA CAFÉINE

femme-enceinte

En effet, le café, le thé mais également certaines boissons énergisantes et certains sodas contiennent de la caféine en proportion variable. Même si sa teneur est deux fois moindre dans le thé que dans le café, il est déconseillé de boire plus de 3 tasses par jour. Ces boissons peuvent provoquer de la tachycardie et des troubles du sommeil, de la nervosité et des crampes lorsqu’elles sont consommées à forte dose. Il est également possible que le fœtus ou le nouveau-né soit agité en cas de consommation excessive.

LES TISANES NE SONT PAS TOUTES INOFFENSIVES

Certaines d’entre vous préféreront les tisanes au thé mais elles ne sont pas toutes inoffensives. La camomille, par exemple, excite l’utérus et le ginseng chinois est un stimulant modifiant l’action de certains médicaments. Privilégiez donc le décaféiné et l’eau tout simplement.

 

ATTENTION AUX SUBSTITUTS DU SUCRE

sucre-cuillere

Les édulcorants tels que l’aspartame sont accusés de favoriser les accouchements prématurés malgré le rapport officiel de l’Anses sur le danger non avéré pour les femmes enceintes. Il est donc préférable d’en limiter sa consommation.

 

UNE TRÊVE POUR LES APÉROS ALCOOLISÉS

Si vous consommez de l'alcool, le sang de votre bébé en contiendra aussi
Si vous consommez de l’alcool, le sang de votre bébé en contiendra aussi

Même à petites doses, il ne vaut mieux pas consommer de l’alcool pendant votre grossesse et vérifier la composition des boissons apéritives dites sans alcool étant donné qu’il est parfois mentionné dans les emballages de bières non alcoolisées : « alcool : moins de 1% ».

SI VOUS CONSOMMEZ DE L’ALCOOL, LE SANG DE VOTRE BÉBÉ EN CONTIENDRA AUSSI

L’alcool est toxique et fixer un seuil de risque, pour le développement neurologique de votre enfant, n’est pas possible à ce jour. Quand une femme enceinte absorbe de l’alcool, son sang en contient et le sang du bébé aussi. Il convient donc d’éviter toute boisson alcoolisée dès maintenant.

 

Cette liste d’aliments à éviter ou à consommer avec modération ne doit en aucun cas vous effrayer ! Tel que nous l’entendons très régulièrement au quotidien : « Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré et trop salé ». Être enceinte n’est pas une maladie malgré quelques sacrifices alimentaires, mais votre bien-être et celui de votre progéniture restent la priorité. Toute l’équipe du DGS vous félicite de nouveau pour cette merveilleuse nouvelle et vous souhaite une grossesse agréable et zen!

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux