13 871 personnes connectées

Pour lutter contre la déforestation, Airbus utilise ses satellites pour surveiller les forêts

Lutter contre la déforestation peut se faire de partout, et Airbus compte bien le prouver en le faisant depuis l’espace. La société aéronautique compte utiliser ses satellites pour sauver les forêts du monde via des centaines de clichés. Leur objectif : informer le plus grand nombre de la destruction de milliers d’hectares de forêts, pour assouvir les besoins en huile de palme et cartographier ces dites plantations.

Si Airbus est surtout connu pour ses avions de ligne, ses appareils militaires et ses lanceurs spatiaux, il va désormais se faire connaître pour son engagement envers la protection des forêts du globe. Le groupe européen a affirmé vouloir utiliser ses satellites dans un service unique créé en partenariat avec l’ONG The Forest Trust et l’entreprise SarVision spécialisée dans la télédétection. Son nom : Starling.

airbus-photo-satellite

Via les satellites, Starling va photographier mais aussi cartographier les différentes plantations de palmiers à huile, responsables en partie de la déforestation mondiale. Des plantations dont les géants de l’agroalimentaire comme Nestlé ou Ferroro ignorent l’emplacement exact car la production d’huile de palme est souvent gérée par des entreprises tierces. Grâce à Starling, ils vont pouvoir observer l’étendue de ces plantations et essayer d’empêcher au maximum l’agrandissement de ces parcelles.

Starling est si précis qu’il peut permettre aux organismes de compter le nombre d’arbres et ainsi constater rapidement, s’il y a un changement au niveau de la zone observée. Il peut également permettre d’observer une zone même si celle-ci est cachée par des nuages tropicaux (les palmiers à huile poussant près des tropiques). Sa captation est si détaillée qu’elle permet même de faire la différence à l’écran entre une zone de forêt tropicale et une plantation. Enfin, le service est mis à jour tous les 6 à 10 jours environ.

airbus-plantation-plamiers

Avec un tel outil, il sera plus facile pour les défenseurs de l’environnement de protéger les zones sensibles. Starling a d’ailleurs été pensé pour être mis à la disposition des journalistes, des écologistes et surtout des forces de l’ordre. Il servira également à terme aux grands chaines d’approvisionnement d’huile de palme afin que chacune puisse prouver qu’elle tient ses engagements au niveau environnemental. Un tel programme représente donc une petite avancée même si l’extension des plantations de palmiers à huile continue de faire des ravages un peu partout dans le monde.

Ces articles vont vous plaire

La terre est ma patrie et l’humanité, ma famille

— Khalil Gibran