13 844 personnes connectées

Faites un saut dans le temps avec Age of Empires, la saga qui a démocratisé le jeu de stratégie

age-of-empires-saga-strategie-une

Être à la tête d’une civilisation et la faire évoluer jusqu’à en faire la plus puissante du monde, tel est l’objectif des jeux Age of Empires. Cette série de jeux de stratégie en temps réel, dont le premier opus est sorti en 1997, a réussi à allier Histoire et jeu vidéo tout en devenant une référence. Retour sur ce monument vidéoludique qui nous a donné une âme de conquérant.

Série sortie quasi exclusivement sur PC et Mac, Age of Empires est l’un des jeux de stratégie les plus anciens mais aussi les plus populaires du jeu vidéo. Son but est simple : vous débutez la partie avec une civilisation nomade de l’âge de pierre qui vit uniquement de la chasse et de la pêche. Au travers de la récolte de ressources et de la construction, vous devez la faire évoluer pour en faire une civilisation accomplie et développée sur tous les points. Mais il faut vous méfier car les armées rivales rôdent. Il faut donc défendre votre patrimoine au mieux, et même étendre celui-ci pour devenir la plus puissante civilisation sur Terre. Le jeu a eu deux suites, mais aussi plusieurs extensions et quelques spin-offs où la mythologie s’en mêle.

age-of-empires-campagne

Si Age of Empires est souvent cité par certains comme étant l’un des meilleurs jeux de stratégie jamais imaginés, c’est car il a marqué son époque en s’imposant dans un style peu exploité. Quand le premier épisode est sorti en 1997, les joueurs n’avaient d’yeux que pour les jeux d’action, d’infiltration ou de plateforme. Ensemble Studios, développeur de la série, en a donc profité pour se faire une place sur le marché des jeux de stratégie, comptant alors peu d’acteurs parmi lesquels on trouve un certain Warcraft. Et il a voulu proposer aux joueurs une expérience de jeu inédite inspirée par ce que proposaient ces titres tout en y ajoutant quelques nouveautés. Un pari réussi car Age of Empires est toujours édité et reste l’une des références sur PC et Mac.

Mais son succès n’est pas dû uniquement à une sortie au bon moment. Les différents épisodes de la série disposent de graphismes soignés à partir du deuxième jeu. Et à chaque nouvel opus, les capacités graphiques du jeu sont sans cesse repoussées. Les jeux Age of Empires sont vraiment beaux, et on prend du plaisir à regarder sa civilisation évoluer, qu’elle vive durant l’Antiquité ou à la Renaissance. Et ses graphismes sont au service du vrai point fort de la saga : son gameplay.

age-of-empires-rome

Entre jeu de gestion et jeu de stratégie, Age of Empires demande de gérer à la fois son armée au travers des batailles et des conquêtes mais aussi l’économie en s’occupant des dépenses de sa cité : nourriture, bâtiments, défenses… Des termes qui peuvent effrayer au premier abord, et pourtant le titre est facile à prendre en main, même pour un joueur débutant. En un clic, une action peut être effectuée et la navigation est instinctive. Pour avancer, il faut jongler entre ressources à récolter, bâtiments à construire, population à améliorer et combats à mener grâce à un système de pierre-papier-ciseaux. Et le choix de la civilisation incarnée change la manière de jouer, offrant de nouvelles perspectives au joueur.

Les civilisations, parlons-en justement. Elles sont l’âme d’Age of Empires et sont toujours inspirées par de grands noms qui ont marqué l’Histoire. Romains, Egyptiens, Perses mais aussi Celtes, Huns, Aztèques ou encore Francs sont jouables. A chaque opus, c’est un nouveau pan de l’Histoire qui est mis en avant ainsi que ses grandes civilisations, et cela de l’Antiquité dans le premier jeu jusqu’à la conquête du Nouveau Monde dans Age of Empires III. Chacune possède ses caractéristiques propres comme la rapidité de construction, des capacités au combat, le fait de gagner plus rapidement en expérience… Des bonus qui poussent à la découverte aussi bien vis-à-vis du jeu que de l’Histoire de ces civilisations. D’autant que le contexte historique, le style architectural et même les évolutions ont été fidèlement retranscrits, rendant le jeu éducatif sans qu’on s’en rende compte.

age-of-empires-III-cité-portugaise

Enfin, si Age of Empires est si culte, c’est aussi par son aspect compétitif. La saga est régulièrement star de tournois officiels, et ce depuis Age of Empires II. De plus, sur chaque version PC, une partie peut se jouer contre l’ordinateur ou contre un joueur en réseau. Et depuis le lancement en 2014 d’Age of Empires Online, ce sont des milliers de civilisations qu’il est possible de défier, renforçant encore plus la communauté de fans de la première heure. Allez, pour les fans des premiers jeux, nous vous proposons de faire un bond dans le temps avec l’intro du plus connu des épisodes : Age of Empires II.

Avec sa capacité à se moderniser en gardant un concept de base, des graphismes toujours plus poussés et un gameplay accessible à tous âges, Age of Empires est un des pères des jeux de stratégie modernes. Beaucoup des idées que l’on y retrouve, comme le système de ressources à récolter ou les batailles, sont devenues des références encore utilisées dans les jeux récents. C’est aussi un jeu qui nous a fait aimer l’Histoire et qui, aujourd’hui, fait partie de l’histoire des jeux vidéo. Avez-vous déjà joué à l’un des jeux de la saga ?

Ces articles vont vous plaire

icone video

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux