13 062 personnes connectées

Suivez Haruyuki dans le monde d’Accel World, cet anime où le jeu vidéo s’invite dans la vie réelle

Si la réalité augmentée vous permettait à la fois d’être connecté en permanence mais aussi de vous défouler dans un monde où le temps s’écoule plus vite, accepteriez-vous de tenter l’expérience ? C’est là toute l’intrigue d’Accel World, un anime faisant la part belle à la technologie et au jeu vidéo. Entre hypothétique vision de notre futur et œuvre fantaisiste où chacun peut devenir un combattant de métal, SooGeek vous invite à vous connecter à cette œuvre décalée qui va vous faire passer à la vitesse supérieure !

 

Accel World est au départ un light novel, c’est-à-dire un roman illustré, imaginé par Reki Kawahara, et illustré par HiMA. Publié en 2009 au Japon, le light novel rencontre vite un franc succès. Celui-ci est décliné en manga à partir de 2010 et même en yonkoma dans Accel World dès 2011. Puis vient en 2012 la version animée réalisée par le studio Sunrise et comptant 24 épisodes et 2 OAV. L’œuvre de Reki Kawahara a aussi droit à son propre film, Accel World : Infinite Burst. C’est cependant la version animée qui reste la plus connue.

L’histoire vous emmène dans le futur, précisément en l’an 2046. Technologiquement, les hommes sont si évolués que chacun possède un Neuro-Linker. Ce dispositif permet à son utilisateur de rechercher des informations sur Internet, de communiquer avec d’autres utilisateurs mais aussi d’accéder via un avatar à un monde virtuel. Haruyuki Arita, un collégien, est l’un de ces utilisateurs. Souffre-douleur de son collège, il est victime de moqueries à cause de son physique et de sa personnalité. Il voit dans le monde virtuel un moyen d’échapper à cette réalité, surtout dans les parties de squash où il excelle par sa vitesse.

Ce talent, une utilisatrice de Neuro-Linker le remarque. Il s’agit d’une jeune fille se faisant appeler Kuroyukihime, la fille la plus populaire du collège d’Haruyuki. Celle-ci propose au jeune homme de développer ses talents dans un monde accéléré à condition de l’aider à accomplir une mission. Après avoir accepté cette proposition, Kuroyukihime installe dans le Neuro-Linker d’Haruyuki l’application Brain Burst qui lui permet d’accéder à ce monde où le temps s’écoule plus vite, mais aussi où les combats font rage. C’est sous la forme d’un robot argenté, Silver Crow, qu’Haruyuki va démarrer une nouvelle aventure qui va bouleverser sa vie et lui prouver qu’il est loin d’être un bon à rien.

accel-world-personnages

Des joueurs qui, grâce à une technologie immersive, quittent le monde réel pour jouer dans une réalité virtuelle où ils peuvent ressentir les mêmes sensations que dans la vie, cela ne vous rappelle rien ? Eh oui, si vous l’avez vu, cela doit vous évoquer Sword Art Online. Et pour cause : l’histoire d’Accel World se déroule dans le même univers mais près de 20 ans après SAO et elle est du même auteur. En cela, vous pouvez y retrouver certains thèmes comme l’obsession du jeu, la quête de la réussite et la défense d’êtres chers. Cependant, ici pas de monde heroic fantasy mais un univers plus sombre et futuriste où chacun a un avatar défini en fonction de sa personnalité.

Niveau réalisation, l’animation est soignée tout comme le design des personnages, en particulier leurs formes mecha présentes dans le monde accéléré. Les combats sont dynamiques et la série jongle entre l’action, le suspense et une pointe de fan service. Toutefois, certains choix scénaristiques visant à synthétiser l’histoire ont de quoi laisser certains dubitatifs. Quant aux personnages, ils sont attachants même si certains vont voir en Haruyuki une caricature d’otaku, aussi bien dans sa personnalité que dans so chara-design moins détaillé que les autres.

accel-world-silver-crow

Au-delà de sa réalisation et de son histoire, Accel World a de quoi nous faire réfléchir sur certains thèmes, notamment la place de la technologie dans notre société. Certains personnages n’hésitent pas à utiliser le piratage via leur Neuro-Linker et à considérer que l’univers virtuel est plus important que la vie réelle.

Il nous interroge ainsi sur notre consommation de technologie, sur le fait que le virtuel transcende le réel au point qu’un coup virtuel nous fasse aussi mal qu’un vrai et que le monde réel pousse parfois certains joueurs à aller trop loin, quitte à avoir des séquelles irréversibles dans la vie. Une réalité peut-être pas si éloignée de ce qui vous attend dans quelques années et qui a de quoi rendre l’histoire troublante.

accel-world-technologie

 

Que l’on soit conquis par son côté technologique ou par l’aventure vécue dans le monde accéléré, Accel World ne laisse pas indifférent. Shonen assez classique dans son fond, il joue la carte de l’originalité en nous proposant une vision potentielle de notre futur, que ce soit dans ses avantages ou dans ses inconvénients. Niveau réalisation, la qualité est au rendez-vous et même si l’on n’est pas gamer, on se laisse emporter par les possibilités de ce monde numérique. La technologie n’a donc pas fini de nous surprendre, reste à voir si le Neuro-Linker va devenir réalité.

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux