13 583 personnes connectées

À l’occasion de sa 85e cérémonie, les Oscars 2013 se dévoilent avec une superbe affiche

a-l'occasion-de-sa-85e-ceremonie-les-Oscars-2013-se-devoilent-avec-une-superbe-affiche-imagealaune

L’Académie des Oscars a habilement détourné 85 statuettes en les adaptant aux couleurs des long-métrages sacrés « Meilleur Film » et en les regroupant dans une seule et même affiche. Amusant, originale et ingénieuse, nous vous invitons à la découvrir !

L’organisateur des Oscars a souhaité rendre un très bel hommage aux 85 « meilleurs films » en les immortalisant dans son affiche 2013. Amusez vous à les reconnaitre !

Titanic, Forrest Gump, Rocky, Amadeus, Le Dernier Empereur, Gandhi, La Vie d’Emile Zola, Marty, La mélodie du bonheur, West Side Story, Le Parrain, Rocky, Kramer contre Kramer, Tendres Passions, Amadeus, Rain Man, Danse avec les loups, Le Silence des agneaux, Impitoyable, Braveheart, American Beauty, Gladiator, Chicago, Le Seigneur des anneaux : Le Retour du roi, Million Dollar Baby, No Country for Old Men, Le Discours d’un roi, Démineurs… Ils sont tous là !

Certains clins d’oeil sont particulièrement subtils : Une petite fille en rouge (La Liste de Schindler), un homme au crâne défoncé (Le Patient Anglais), un petit garçon esseulé (Kramer vs Kramer), un socle vide (Un homme d’exception)…

On a passé une bonne demi-heure avec toute l’équipe de Daily Geek Show pour tenter de les trouver et ça a été une belle occasion pour reparler de ces films tous ensemble ! Vraiment, cette affiche est très réussie ! On en profite d’ailleurs pour saluer son auteur : Olly Murs qui est un graphiste/illustrateur absolument exceptionnel. On vous invite à le suivre sur son compte Twitter et à découvrir ses autres travaux sur son site !

Une occasion de nous dire quelle est la statuette qui vous a séduite le plus ? Et parmi cette sélection des « Meilleurs Films », lequel vous a le plus marqué ?

Ces articles vont vous plaire

— Montesquieu

Il faudrait convaincre les hommes du bonheur qu’ils ignorent, lors même qu’ils en jouissent