13 803 personnes connectées

A bord de son kayak, Ben s’élance à plus de 50km/h dans un chenal en béton pour une descente incroyable

Si habituellement le kayak est une discipline dans laquelle les français excellent aux Jeux Olympiques, c’est une toute autre version de ce sport que DGS vous fait découvrir. Constamment à la recherche de vitesse et de sensations, le kayaker canadien Ben Marr dévale un conduit en béton à toute allure avant de finir sa course dans l’océan Pacifique. Sensations garanties !

a-bord-de-son-kayak-ben-selance-a-plus-de-50kmh-dans-un-chenal-en-beton-pour-une-descente-incroyable-1

a-bord-de-son-kayak-ben-selance-a-plus-de-50kmh-dans-un-chenal-en-beton-pour-une-descente-incroyable-2

a-bord-de-son-kayak-ben-selance-a-plus-de-50kmh-dans-un-chenal-en-beton-pour-une-descente-incroyable-3

a-bord-de-son-kayak-ben-selance-a-plus-de-50kmh-dans-un-chenal-en-beton-pour-une-descente-incroyable-4

a-bord-de-son-kayak-ben-selance-a-plus-de-50kmh-dans-un-chenal-en-beton-pour-une-descente-incroyable-5

a-bord-de-son-kayak-ben-selance-a-plus-de-50kmh-dans-un-chenal-en-beton-pour-une-descente-incroyable-6

a-bord-de-son-kayak-ben-selance-a-plus-de-50kmh-dans-un-chenal-en-beton-pour-une-descente-incroyable-7

C’est une descente à couper le souffle que réalise Ben dans cette conduite de drainage des eaux. Bien que ce ne soit pas une façon très académique de faire du kayak, la majeure partie de l’équipe aimerait relever le défi… Même s’il faut bien sûr faire très attention car la pratique ne semble pas être tout à fait sûre. Corentin et Alexis, nos peureux, préfèrent se contenter de la vidéo ^^ ! Et vous, oseriez-vous faire une descente à 50km/h sur du bitume ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux