12 852 personnes connectées

7 conseils à suivre pour briller en entreprise

une-star

Vous cherchez comment briller auprès de votre employeur ? Rien ne sert de faire de l’excès de zèle en passant vos journées au bureau, il existe des méthodes plus douces mais tout aussi efficaces. DGS vous propose aujourd’hui de découvrir 7 conseils qui feront de vous la star de votre entreprise.

 

1. Cultivez votre bonne humeur

bonne-humeur-sourire-travail

Qui voudrait travailler avec un collaborateur à l’humeur exécrable ? Vous pourriez penser que votre état d’esprit ne peut en rien affecter la santé de l’entreprise dans laquelle vous travaillez. Au contraire, elle joue un rôle extrêmement important ! Outre le fait que votre humeur soit un facteur déterminant lorsque vous vous apprêtez à faire face à un challenge, elle a aussi d’énormes répercussions sur l’humeur de votre collègue ! Si vous montrez à votre boss que vous êtes quelqu’un de dynamique, toujours en train de positiver, il y a de grandes chances pour que vos relations s’améliorent, et de fait vos compétences.

Voici quelques signes traduisant une bonne humeur. S’il vous en manque, c’est que vous pouvez peut-être encore faire des efforts !

1. Sourire et rire

2. Des muscles décontractés

3. Un langage corporel traduisant une ouverture d’esprit

 

2. Faites preuve de créativité

creativite-entreprise-crayon-couleur

Il est important de garder à l’esprit que même si la créativité n’est pas un trait indispensable pour la plupart des travaux de bureau, les recruteurs préfèrent toujours engager des candidats créatifs. De plus, il ne faut pas oublier qu’innovation rime avec créativité ! Elle peut vous servir par exemple de nouvelles façons de traiter telle ou telle tâche de manière plus efficace.

 

3. Soyez rapide… Mais pas trop

speed-work

Nous connaissons tous le vieil adage : Le temps, c’est de l’argent. Votre supérieur veut que le travail soit fait, mais surtout qu’il soit vite fait et bien fait. Se précipiter ne sert à rien cependant, si la rapidité devient synonyme de perte de qualité alors il n’y a plus aucun intérêt. Tout ce que veut votre boss, c’est que vous ne gaspilliez ni son temps ni son argent. Chaque seconde que vous passez à vous tourner les pouces fait perdre de l’argent à votre entreprise. Votre travail s’effectue sur du long terme, c’est un marathon et non un sprint : il vous faut maintenir une allure régulière et les pauses sont autorisées mais elles ne doivent ni s’éterniser ni être une simple perte de temps : elles sont prévues pour vous ressourcer et repartir de plus belle par la suite.

 

4. Soyez toujours honnête

employe-mensonge

Rien n’est plus décevant pour un supérieur que de se rendre compte qu’il ne peut faire confiance à son équipe. La confiance est primordiale au bon développement d’une entreprise, et l’honnêteté est le facteur majeur de la confiance. En vous employant, votre patron a en quelque sorte misé sur vous, et plus particulièrement sur votre capacité à vous acquitter des tâches qu’il vous donnera à réaliser. Cependant, vous n’êtes pas infaillible, et cela, votre supérieur en a conscience. Rendre un dossier en retard peut arriver à tout le monde, ce qui est plus difficile, c’est d’assumer ce retard. Si vous faites preuve d’une parfaite honnêteté envers votre employeur, il se montrera certainement compréhensif face à ce retard. De plus, comme nous l’avons dit, votre supérieur préfère sans doute recevoir un dossier un peu en retard mais complet plutôt qu’un travail bâclé rendu dans les délais. Il en va de même en ce qui concerne l’honnêteté dont il faut faire preuve au cours d’un entretien d’embauche. Ne mentez jamais sur votre CV, ni même en entretien, car si votre employeur venait à découvrir que vous n’avez pas été tout à fait honnête, cela pourrait remettre en cause la confiance qu’il avait prévu de vous accorder.

 

5. Soyez flexible

multitache-employe

 

Si vous avez été embauché dans une entreprise, votre employeur attend de vous que vous fassiez ce qu’il faut pour faire avancer l’entreprise – fin de l’histoire. Bien sûr, cela ne signifie pas que vous devrez accumuler les heures supplémentaires ou vous tuer à la tâche. Cela veut simplement dire que vous pourriez être amené à effectuer des tâches qui diffèrent légèrement de ce que votre contrat stipulait à l’origine. En y réfléchissant bien, cela n’est que du bon sens : on vous a embauché parce que l’on pensait que vous pourriez faire avancer l’entreprise, ainsi, si l’entreprise évolue, il semble logique que la nature de votre travail évolue de la même façon.

 

6. Montrez que vous êtes passionné

passion-heureux-employe

Gardez toujours à l’esprit que quelqu’un de passionné fera souvent un meilleur travail qu’une personne qui fait seulement ce qu’on lui demande. Si vous aimez ce que vous faites, vous le ferez mieux que si vous trainez des pieds pour le faire. De plus – et cela rejoint notre conseil numéro 1 – en vous intéressant à ce que vous faites, il y a de grande chances pour que vous finissiez par l’apprécier, ce qui contribuera à votre bonne humeur.

 

7. Montrez que vous avez de l’assurance

confiance-travail

Si vous avez été embauché, c’est aussi parce que votre employeur pense que vous serez apte à prendre les bonnes décisions en temps et en heure. On attend donc de vous que vous fassiez preuve de courage et d’initiative. Mais le plus important c’est l’estime que vous avez de vous-même : votre patron veut voir que avez suffisamment confiance et que vous serez à même de venir à bout des tâches les plus difficiles qu’il vous confiera.

 

On est heureux d’apprendre qu’il n’est pas forcément nécessaire de devenir un bourreau de travail pour briller dans notre entreprise. Au bureau, on essaie de travailler sur ces points, en tentant chaque jour de vous montrer que nous sommes passionnés par exemple. Et vous, avez-vous d’autres conseils pour mettre toute les chances de notre côté au travail ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Le fondateur du prix Nobel était fabricant d’armes