12 176 personnes connectées

6 conseils d’experts qui vous aideront à mieux protéger vos enfants sur les réseaux sociaux

une-famille-ordinateur

Aujourd’hui, les enfants sont plus « connectés » que jamais et certains surfent sur Internet dès leur plus jeune âge. Ce lien étroit avec le Web a de nombreux avantages mais il existe aussi des dangers : protection de la vie privée, cyberintimidation, etc. DGS vous dévoile 6 conseils pour protéger vos chers petits des médias sociaux.

80 % des adolescents ayant accès à Internet utilisent un ou plusieurs réseaux sociaux. S’immiscer dans leur vie sociale est un défi risqué, mais avec la bonne approche, les parents peuvent leur donner des exemples positifs et leur apprendre à utiliser les médias sociaux de manière responsable et respectueuse.

 

1. Renseignez-vous sur ce que sont les médias sociaux

foule-connectée

Amy Morin, psychothérapeute spécialisée dans le rôle parental, recommande aux parents de prendre le temps de s’informer sur les différents réseaux sociaux qu’utilisent leurs enfants. En vous familiarisant avec les plateformes sociales populaires vous aurez une meilleure compréhension de la façon dont chaque service fonctionne. Vous pouvez également créer votre propre profil sur ces sites et applications pour découvrir les réseaux de première main. « Il est important pour les parents de comprendre la différence entre les réseaux sociaux car chacun d’eux présente des risques différents. » Voici quelques réseaux sociaux populaires que les enfants utilisent activement : Facebook, Twitter, Snapchat, Instagram, Vine ou encore Tumblr.

 

2. Mettez en place une limite d’âge

tout-jeune-enfant-devant-ordinateur

Si pour l’instant vous ne laissez pas vos enfants surfer sur les médias sociaux, il est bon de savoir à quel âge ils pourront commencer à les utiliser. « Quand les enfants pensent que cela n’arrivera jamais, ils sont plus susceptibles de créer leur propre profil en secret », déclare le coach parental Mark LoewenAu moment de choisir à quel âge vos enfants pourront utiliser les médias sociaux, gardez à l’esprit que sur la plupart des réseaux sociaux, les utilisateurs doivent être âgés de 13 ans ou plus pour pouvoir créer un compte. La loi sur la protection en ligne de la vie privée des enfants (COPPA) empêche les entreprises de collecter des renseignements personnels sur les enfants de moins de 13 ans sans la permission de leurs parents.

 

3. Sensibilisez vos enfants aux dangers des médias sociaux

réseau-social

Beaucoup d’enfants ne réalisent pas les conséquences que peuvent avoir les médias sociaux. Ils ont tendance à sous-estimer le fait que leurs informations soient facilement accessibles et peuvent oublier que d’autres personnes regardent leur activité en ligne. « Souvent, les parents oublient d’expliquer que les photos, les commentaires et les interactions sociales de leurs enfants peuvent avoir une incidence sur leur avenir », déclare Amy Morin. Elle propose de discuter des situations dans lesquelles les médias sociaux peuvent porter un réel préjudice comme, par exemple, des histoires vraies d’enfants victimes de cyberintimidation. Elle affirme qu’il est important que votre enfant se sente libre de vous demander de l’aide ou de vous poser des questions. En leur parlant des dangers des médias sociaux, ils seront plus susceptibles de réfléchir sur les conséquences possibles avant de poster une photo en ligne.

 

4. Placez l’ordinateur dans une pièce commune de la maison

pere-et-fils-ordinateur

Plutôt que de laisser un ordinateur dans la chambre de votre enfant, conservez-le dans un emplacement centralisé et ouvert. De cette façon, vous pourrez facilement garder un œil sur l’utilisation des médias sociaux de votre enfant. Amy Morin dit que les enfants sont moins susceptibles de s’engager dans un comportement inapproprié quand ils savent que leurs parents ont la possibilité de regarder par-dessus leur épaule à tout moment.

 

5. Etablissez des règles

mere-et-fille-ordinateur

L’établissement d’un ensemble de directives est un excellent moyen d’inculquer à votre enfant des habitudes positives sur les médias sociaux. Par exemple, fixer une durée maximale que votre enfant peut passer sur Internet au cours de la semaine. Vous pouvez également définir des moments précis où vous et votre enfant allez en ligne ensemble et vérifiez la sécurité des sites Web. Mais il ne faut pas fixer des règles trop rigides. Mark Loewen conseille : « Trouvez un juste milieu où votre enfant se sent habilité à prendre les bonnes décisions sans avoir à se cacher. »

 

6. Vérifiez régulièrement les paramètres de confidentialité de votre enfant

controle-parental-enfants

Faites un point d’honneur à vérifier les paramètres de confidentialité de votre enfant sur chaque réseau social de manière cohérente et régulière. En effet, les réseaux sociaux sont constamment mis à jour et ils peuvent modifier leurs sites et leurs applications. A chaque mise à jour, les paramètres de confidentialité sont susceptibles de changer. Vous devez donc vous assurer que le profil de votre enfant est aussi sécurisé que possible.

 

Savoir que des enfants s’inscrivent seuls sur les réseaux sociaux est assez inquiétant. Au bureau, on apprécie donc ces conseils de spécialistes sur le rôle parental et on va tous vérifier les paramètres de confidentialité de nos proches :). Et vous, vérifiez-vous avec attention ce que font vos enfants sur Internet ou faites-vous entièrement confiance au contrôle parental de votre ordinateur ?

Ces articles vont vous plaire

— Madame de Sévigné

Les premiers sentiments sont toujours les plus naturels.