13 416 personnes connectées

Drôles ou terrifiants, ces films d’invasions extraterrestres sont tous devenus cultes à leur manière

La science-fiction comporte de nombreux sous-genres particulièrement variés. L’un de ceux qui ont connu le plus de popularité au cinéma est sans doute celui de l’invasion extraterrestre. En effet, les histoires d’envahisseurs venus d’ailleurs pour nous spolier de notre belle planète sont particulièrement propices à une représentation cinématographique. On revient avec vous sur 5 films d’invasions aliens qui nous on tous marqués à leur manière.

 

Independence Day

Independence Day a marqué les esprits à sa sortie en 1997. Dans ce film du « master of disaster » Roland Emmerich, des vaisseaux gigantesques projettent leur ombre sur les plus grandes métropoles de la Terre avant de les anéantir une à une avec d’immenses explosions… Ces images marquantes resteront encore longtemps en tête tant elles sont impressionnantes, même si on a des doutes sur l’efficacité du mode opératoire de ces extraterrestres… Tout aussi marquant et d’une intelligence tout aussi douteuse est le patriotisme exacerbé du film, qui culmine lorsque le monde entier se réjouit que les Américains aient trouvé une solution… et que le président des États-Unis part dézinguer de l’envahisseur dans un avion de chasse.

 

Mars Attacks! 

Independence Day l’a montré de manière flamboyante, lorsque des extraterrestres jettent leur dévolu sur notre planète, ce sont les États-Unis qui sont en première ligne, et c’est l’occasion pour eux de prouver leur valeur en se battant mieux que tout le monde. Fort de ce constat, Tim Burton a réalisé l’excellent Mars Attacks! pour moquer les films d’invasions extraterrestres comme Independence Day. Les extraterrestres y sont clairement absurdes, mais le gouvernement américain, l’armée et à peu près tout le monde y prend pour son grade. Le délire de Tim Burton sorti en 1996 (comme une parodie prémonitoire du film de Roland Emmerich 😛 ?) assume jusqu’au bout sa dérision et nous montre que, pour peu qu’on ne prenne pas ce schéma trop au sérieux, l’invasion extraterrestre n’est jamais loin du ridicule.

 

La Guerre des Mondes

En 2005 l’un des plus grands pourvoyeurs de gentils aliens de cinéma, Steven Spielberg, se lançait dans la réalisation de son propre film d’invasion extraterrestre. Exit E.T. et les petits gris de Rencontre du troisième type, place aux tripodes menaçants ! La Guerre des Mondes est assurément un blockbuster à grand spectacle, mais pas de ceux que l’on peut voir tous les ans au cinéma. Symptomatique de l’Amérique post-11 Septembre, La Guerre des Mondes se tient loin de toute scène de destruction massive de lieux emblématiques et des figures de pouvoir pour se focaliser sur une famille banale perdue dans un monde en pleine déréliction. Les extraterrestres belliqueux étaient déjà là « dormant » dans le sol, la puissance militaire est incapable d’en venir à bout et l’humanité des survivants se dissout… Définitivement, La Guerre des Mondes est un film d’invasion extraterrestre singulier parce qu’il est sombre, angoissant et terriblement crédible.

 

Invasion of the Body Snatchers

Invasion of the Body Snatchers (titre traduit en français… L’invasion des profanateurs de sépultures) va encore plus loin dans la présentation d’une invasion angoissante et insidieuse… Objet de plusieurs remakes, cette adaptation du roman éponyme réalisée par Don Siegel en 1955 allait à contre-courant des films de l’époque. Au lieu de présenter des hordes de monstres fraichement débarqués de vaisseaux spatiaux, Body Snatchers présente des envahisseurs… invisibles. Plus précisément, ces derniers prennent possession des humains pendant leur sommeil et les privent de toute émotion. Résultat : il est impossible de distinguer un humain « sain » d’un humain « extraterrestre », et l’ennemi, inconnu et cherchant à servir ses seuls intérêts, peut être votre voisin ou votre meilleur ami. En un sens, les Body Snatchers étaient la métaphore d’un communisme non pas comme force humaine d’invasion mais comme idéologie, ce qui fait toute sa subtilité : les extraterrestres n’y envahissent pas le monde physique mais les esprits.

 

The Thing 

The Thing, réalisé par John Carpenter et sorti en 1982, a complètement délaissé l’invasion de la planète, d’un pays ou d’une ville, pour se concentrer sur une petite communauté en vase clos en Antarctique. Le résultat est un film d’horreur terrifiant dans lequel une créature protéiforme tue les humains un à un pour les remplacer par des répliques destinées à mieux tromper la vigilance de ceux qui restent… La question n’est plus cette fois-ci de savoir si oui ou non on est en présence d’un envahisseur, mais de savoir qui est déjà devenu un ennemi, et plus personne ne peut se faire confiance. Avec son lot de scènes cultes, The Thing a prouvé qu’une invasion extraterrestre pouvait être effrayante plutôt qu’impressionnante pour marquer durablement les esprits.

 

Ces 5 films sont vraiment mémorables, tous pour des raisons différentes, et chacun nous montre que le thème de l’invasion extraterrestre peut être traité avec des angles très différents. Que ce soit pour leurs scènes de destructions massives ou leurs attaques insidieuses, on apprécie toujours de nous replonger dans ces histoires. Lequel de ces films vous a le plus marqué ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux