12 541 personnes connectées

5 découvertes significatives du robot Curiosity sur Mars

5-decouvertes-significatives-du-robot-curiosity-sur-mars-une-(1)

Curiosity s’est posé sur Mars le 6 août 2012. Après plus d’un an d’exploration et d’inspection du sol de la planète rouge, le robot explorateur de la NASA a fait des découvertes significatives sur la petite soeur de la Terre. On vous les présente. 

 

1. Curiosity a découvert que Mars a été capable d’abriter la vie

les-5-decouvertes-fondamentales-qua-faites-curiosity-sur-mars1

La question de la vie sur Mars revient sans cesse et Curiosity a trouvé suffisamment de preuves pour affirmer une chose : la vie aurait pu être possible sur la planète rouge. Pour l’instant, rien n’indique qu’il y a réellement eu de la vie, mais les scientifiques s’approchent peu à peu du but. Le robot explorateur de la NASA a analysé de la roche et y a détecté des traces de carbone, d’hydrogène, d’oxygène ainsi que du souffre et du phosphore. D’autres analyses ont montré que ces pierres contenaient des minéraux argileux, indiquant selon toute vraisemblance la présence d’eau. Au final, ce sont tous des éléments essentiels pour l’apparition de la vie sur une planète.

 

2. Curiosity a découvert que Mars a eu des rivières

les-5-decouvertes-fondamentales-qua-faites-curiosity-sur-mars2

Directement lié à la présence de l’eau sur la planète (qui a été prouvée récemment), Curiosity a également découvert la présence du lit d’une rivière. Bien sûr, le doute est encore permis chez les scientifiques, mais beaucoup pensent, au vu des relevés et visuels du robot, qu’il y a bel et bien eu au moins une rivière sur Mars. Le rover a en effet trouvé de la roche lisse et érodée que les chercheurs considèrent comme des preuves de l’existence d’une rivière.

 

3. Curiosity a découvert une très grande variété de sols à proximité de sa zone d’atterrissage

les-5-decouvertes-fondamentales-qua-faites-curiosity-sur-mars6

Qu’on se le dise : le sol de Mars est très riche. Dans la zone à proximité de son atterrissage, Curiosity a trouvé des traces de gravier, de roche provenant d’éruptions volcaniques, du sable ainsi qu’une variété d’autres types de minéraux.

 

4. Curiosity n’a détecté aucune trace de méthane à ce jour

les-5-decouvertes-fondamentales-qua-faites-curiosity-sur-mars5

Contrairement à de précédents relevés effectués par des sondes en 2003 et 2009, Curiosity n’a pas détecté de méthane dans l’atmosphère martienne. Le méthane est un gaz qui peut être d’origine aussi bien organique que minérale. Pour autant, les scientifiques continuent leurs relevés pour confirmer ou non l’existence du méthane sur Mars.

 

5. Curiosity estime que les radiations subies par la planète sont tolérables

les-5-decouvertes-fondamentales-qua-faites-curiosity-sur-mars3

les-5-decouvertes-fondamentales-qua-faites-curiosity-sur-mars4

Les voyages interstellaires et interplanétaires ne sont pas sans risque pour les êtres humains : l’espace est plein de radiations différentes, notamment les fameux rayons cosmiques et les particules énergétiques solaires, qui peuvent impacter très sérieusement la santé humaine. L’outil spécial embarqué sur Curiosity, le Rad (Radiation Assessment Detector), qui s’occupe justement de relever le taux de radiations émises pendant le voyage, était placé à l’intérieur de l’équipement du robot. Pendant ce séjour dans l’espace, le Rad était alors protégé par une panoplie de boucliers et de protections qui pourront être utilisés lors des prochains voyages vers Mars pour des missions avec des humains. Les relevés confortent les prévisions des experts : les doses de radiations sont de 0,66 sievert par jour, ce qui est en-dessous du plafond tolérable par les agences.

 

On a hâte d’en savoir plus sur Mars et on espère que le robot Curiosity continuera de nous apporter de nouvelles découvertes aussi intéressantes que celles-là. C’est assez dingue d’avoir la confirmation que la planète rouge a pu à un moment de son existence accueillir la vie, même à l’état microscopique ! C’est également une bonne nouvelle de savoir que les radiations spatiales peuvent être tolérées par l’Homme : les voyages spatiaux seront beaucoup moins compliqués à l’avenir ! Quelle est la découverte qui vous impressionne le plus ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

La France recycle environ 60% de sa production de papier, soit environ 190 kilos de papier recyclés par seconde