12 582 personnes connectées

3 stratégies pour que votre carrière professionnelle soit la plus performante possible

businessman-heureux

Entre le job dont vous avez toujours rêvé et celui que vous occupez finalement, il y parfois un fossé assez important : il n’y a rien de pire que de se sentir sous-exploité par rapport à ses capacités. Dans l’optique que cela ne vous arrive jamais, voici 3 stratégies qui pourraient vous permettre d’optimiser votre carrière professionnelle.

Si vous n’êtes pas exactement là où vous vous imaginiez il y a une dizaine d’année, professionnellement parlant, ne paniquez pas. Premièrement, c’est le cas de beaucoup de personnes et deuxièmement, les chiffres relatifs à l’embauche commencent tout doucement à redevenir positifs. Cela dit, si vous ne vous sentez pas d’attendre encore quelques années pour redynamiser votre carrière, Thomas Kochan, professeur au MIT Sloan School of Management, pourrait avoir quelques tuyaux utiles à vous faire partager.

Dans une interview donnée au magazine américain Fortune, Thomas Kochan a évoqué un certain nombre de stratégies à adopter pour lutter contre le sous-emploi et remettre votre carrière dans la course à l’excellence. On vous présente les 3 plus probantes.

 

1. Entretenez les compétences que vous souhaitez utiliser

personne-ecrit-clavier-ordinateur

Si votre emploi actuel ne vous permet d’exprimer l’intégralité de votre portefeuille de compétences, il ne faut pas pour autant négliger les domaines dans lesquels vous êtes doué. Thomas Kochan suggère « d’être agressif et créatif dans l’expression de vos talents » et de trouver un moyen de les utiliser en dehors de votre travail. Ainsi, si vous êtes doué pour écrire, faites-le : tenez un blog ou un journal intime, soyez actif sur les réseaux sociaux, tweetez… Bref, écrivez ! Et souvenez-vous qu’un talent non entretenu peut finir par disparaître.

 

2. Faites preuve d’initiative dans votre job actuel

collegues-entraide-travail

Peu importe le poste que vous occupez, Thomas Kochan pense qu’il est toujours possible de faire parler de vous et de montrer de quoi vous êtes capable. Dans cette optique, il suggère de « négocier avec votre supérieur (ou le supérieur de ce dernier) pour travailler sur des projets qui vont au-delà des tâches propres à votre job ». Si vous identifiez un process ou un domaine que votre entreprise pourrait améliorer, proposez vos services pour aider à résoudre ce problème. N’hésitez pas non plus à accepter des mission annexes.

Pour faire simple, ne vous contentez pas de suivre à la lettre les tâches relatives à votre poste, le but étant de dépasser les attentes placées en vous et de montrer que vous pouvez faire d’autres choses tout aussi bien. Prouvez aux autres que vous êtes utile à l’entreprise sur plusieurs fronts !

 

3. Continuez à enrichir votre portefeuille de compétences

employes-developpent-competences

Au cas où vous ne seriez toujours pas convaincu par l’aspect positif de cet article, voici une autre bonne nouvelle pour votre avenir professionnel : notre monde ne cesse de changer. En quoi est-ce une bonne nouvelle ? C’est simple : de nouvelles compétences seront continuellement recherchées et de nouvelles opportunités continueront d’émerger. Autrement dit, si vous n’êtes pas satisfait et épanoui, personnellement et professionnellement parlant, dans votre job actuel, il est temps de vous demander quelle compétence « trendy » vous pourriez ajouter à votre joli curriculum vitae.

Ne tardez pas et profitez d’avoir un emploi pour le faire. Vous n’êtes même pas obligé de chercher ailleurs, selon Thomas Kochan. « Renseignez-vous sur les compétences recherchées qui sont actuellement « à la mode » et mettez tout en oeuvre pour tirer bénéfice des outils à votre disposition dans votre entreprise. Identifiez l’évolution technologique de votre profession et trouvez des moyens éducatifs et/ou des missions qui pourraient vous aider à apprendre et maîtriser les compétences que vous devrez maîtriser dans le futur. » Par exemple, si votre entreprise prévoit de s’internationaliser, sautez sur l’occasion pour apprendre la langue du pays ciblé : lorsqu’une opportunité se présentera, vous serez fin prêt 😉 !

homme-bureau

On espère que ces 3 stratégies vont vous stimuler dans votre travail. Nous, on est particulièrement d’accord avec le dernier point qui consiste à être en perpétuelle recherche de nouvelles compétences à ajouter sur notre CV. Cela dit, on reconnait que ce n’est pas toujours évident de trouver la motivation lorsqu’on se sent sous-exploité. Quelles sont vos stratégies pour que votre carrière professionnelle soit la plus fidèle possible à vos attentes ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Une méduse est composée de 98% d’eau