13 893 personnes connectées

3 raisons d’aller voir Le Roi Arthur

Jeune homme rusé vivant dans les faubourgs de Londonium, Arthur mène une vie de vagabond en compagnie de sa bande. Mais il est sans le savoir l’héritier de ce royaume gouverné depuis des années par un tyran du nom de Vortigen. Le jour où le jeune homme parvient à se saisir d’Excalibur, l’épée légendaire scellée dans la pierre, Arthur met en marche son destin. Il se lance alors dans une quête difficile afin de reprendre son trône, de maîtriser l’épée mais aussi de combattre ses démons intérieurs…

LA NOUVELLE ADAPTATION DE GUY RITCHIE

Si les histoires mettant en scène le roi Arthur sont nombreuses au cinéma, Le Roi Arthur : La Légende d’Excalibur s’annonce déjà comme un cas particulier car c’est Guy Ritchie qui est aux manettes. Après s’être occupé à deux reprises de Sherlock Holmes, le réalisateur a choisi de jouer une nouvelle fois la carte de l’adaptation en s’attaquant cette fois-ci à la légende arthurienne. Connu pour son style très particulier mêlant esthétique à couper le souffle et action à tout va, le réalisateur va donc offrir à Arthur une épopée riche en combats et où Excalibur pourrait être encore plus puissante que dans les légendes.

UN FILM QUI JOUE LA CARTE DU DÉCALAGE

Avec Guy Ritchie comme réalisateur, il est évident que Le Roi Arthur : La Légende d’Excalibur n’est pas qu’une simple fresque historique relatant la vie du roi de Bretagne. De nombreux éléments du film sont là pour créer en permanence un effet de surprise et un décalage, que ce soit au niveau de l’histoire ou du langage des personnages. Arthur va ainsi croiser au cours de son voyage des mages capables de contrôler des éléphants géants et utiliser des expressions qu’il a emprunté à l’époque moderne. Enfin, la bande-originale (résolument moderne et puissante) composée par Daniel Pemberton crée un contraste fort avec l’atmosphère médiévale de l’histoire.

DES TÊTES CONNUES ET DE NOUVELLES RECRUES AU CASTING

On retrouve ainsi au casting des habitués des blockbusters comme Jude Law (qui avait eu l’occasion de travailler avec Guy Ritchie sur les 2 films Sherlock Holmes) et Djimon Honsou, vu dans Stargate, Gladiator, Fast and Furious 7 ou encore Tarzan. Mais pour incarner ses personnages principaux, à savoir Arthur et Guenièvre, Guy Ritchie a fait appel à des talents émergents. Arthur est incarné par Charlie Hunnam, remarqué dans Pacific Rim et The Lost City of Z. Quant au rôle de Guenièvre, c’est à la jeune Agnès Bergès-Frisbey qu’il a été attribué.

Ces articles vont vous plaire

L’épinard n’est pas riche en fer. Désolé Popeye.

— @DailyGeekShow