13 390 personnes connectées

3 raisons d’aller voir Power Rangers, le retour d’une franchise culte qui vous replongera en enfance

Cinq adolescents d’une petite ville américaine découvrent qu’ils possèdent des pouvoirs hors du commun. Ils vont devoir s’entraîner et faire équipe pour faire face à l’adversité et protéger le monde. Ensemble, ils deviendront les Power Rangers, portant une nouvelle fois à l’écran les aventures des héros qui ont bercé notre enfance.

 

LA FRANCHISE CULTE REVIENT DANS LES SALLES OBSCURES

Basé sur la franchise américaine du même nom, ce premier opus marque le grand retour des 5 héros en long-métrage, 20 ans après la dernière adaptation de la saga. Un come-back que l’on doit en partie à trois hommes, le réalisateur Dean Israelite, le scénariste John Gatins et le producteur Haim Sabam. Ce dernier avait acheté les droits de plusieurs séries japonaises au début des années 90 et s’était acharné à travailler à la transformation de leurs histoires pour les rendre plus proches des attentes du public occidental. Les Power Rangers rencontreront rapidement le succès qu’on leur connait sur petit écran avant d’être portés sur grand écran en 1995 et 1997. La mode étant au reboot et autres remakes, il n’aura pas fallu longtemps avant que l’idée d’une nouvelle adaptation des Power Rangers ne surgisse, faisant suite aux Transformers et aux Tortues Ninja. D’après Sabam, le film est destiné à toute la famille : il saura séduire les plus jeunes mais aussi les fans de la première heure qui ont grandi avec l’équipe des Rangers.

 

LE PREMIER FILM D’UNE LONGUE SÉRIE

Déjà sorti dans les salles obscures américaines, le film de Dean Israelite annonce la couleur : le reboot des Power Rangers annoncé en 2014 prendra la forme d’une saga de 6 films inspirés des histoires qui ont rendu ses héros cultes. Interrogé sur le sujet, le producteur Haim Sabam avait dévoilé les dessous de la création du long-métrage, assurant que l’histoire avait été imaginée pour être développée en 6 films. Selon lui, la saga ne verra le jour que si sa première partie séduit les spectateurs et fonctionne à l’écran. Si les derniers remakes du genre rencontrent habituellement un franc succès, les Power Rangers doivent d’ores et déjà faire avec la concurrence sur le territoire américain : La Belle et la Bête, le remake live du classique de Disney, continue d’exploser les scores du box office faisant actuellement de l’ombre aux nouvelles sorties ciné. Que les fans se rassurent, les Power Rangers n’ont pas tout misé sur le cinéma et cartonnent actuellement sur papier dans une adaptation graphique de qualité destinée aux amateurs de comics.

 

UN CASTING DE HAUT VOL POUR LE RETOUR DES HÉROS

Jason, Kimberly, Billy, Zack et Trini repartent donc à l’aventure grâce à un casting de qualité méconnu du grand public. Dacre Montgomery (Stranger Things) Naomi Scott (Terra Nova), RJ Cyler (Vice Principals), Ludi Lin (Marco Polo) et la chanteuse Becky G prêtent leurs traits aux héros quand les talentueux Bill Hader (The Mindy Project, Bob’s Burger, South Park) Elizabeth Banks (Modern Famiy, Pitch Perfect, Wet Hot American Summer) et Bryan Cranston (Malcolm, Breaking Bad) interprètent Alpha 5, Zordon et Rita Repulsa. Accompagnés par de tels artistes, les acteurs principaux des Power Rangers n’ont pas de raison de douter du succès de leur film. Ces derniers pensent d’ailleurs à l’avenir et partagent depuis peu leur volonté de voir l’équipe originelle des Rangers transformée : selon eux, le Power ranger vert, qui devrait apparaître un peu plus tard dans la saga, doit être interprété par une femme. Un choix qui devrait faire parler de lui dans les communautés de fans mais qui, toujours selon l’équipe, pourrait être bénéfique à la franchise. Verdict dans les salles de cinéma le 5 avril !

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux