12 963 personnes connectées

Un exemple à suivre : Oslo va bannir les voitures de son centre-ville pour réduire de moitié ses émissions de CO2

soleil-nasa-une-shutterstock Une rue d'Oslo via Shutterstock

Beaucoup de villes ont pris des mesures écologiques au cours des dernières années. Mais à Oslo, une révolution pourrait prochainement avoir lieu. Pour réduire la pollution et rendre la ville plus agréable, la municipalité de la capitale norvégienne envisage d’exclure les voitures de son centre-ville. SooCurious vous dévoile cet incroyable plan.

Londres a décidé de taxer les automobilistes qui rentrent dans son centre-ville. Paris a, elle, décidé de bannir les voitures quelques jours dans l’année, comme avec la circulation alternée. En revanche, aucune cité européenne n’avait été aussi loin qu’Oslo veut le faire. La capitale norvégienne veut ainsi définitivement bannir les véhicules de son centre-ville.

Oslo-1

A la suite d’élections qui ont vu Oslo passer aux mains d’une coalition politique, la ville devrait bannir les voitures de son centre d’ici à 2019. Pour ce faire, la municipalité n’a pas encore défini toutes les modalités de son plan audacieux, mais veut notamment améliorer les transports publics déjà en place et refondre ses infrastructures urbaines. Elle souhaite ainsi faire de son centre-ville un endroit exemplaire concernant l’accès aux piétons et aux cyclistes. Ainsi, la ville souhaite créer 60 km de pistes cyclables supplémentaires.

Sur les 600 000 habitants que compte la ville, seul un gros millier d’entre eux habite dans la zone concernée. Mais plus de 90 000 personnes y transitent chaque jour pour y travailler, ce qui risque bien évidemment d’être un frein au projet écologique de bannissement des véhicules. Egalement, beaucoup de commerçants ont déjà émis des réserves quant à ce plan, ceux-ci craignant de voir l’affluence de leurs magasins diminuer. Mais la municipalité d’Oslo a d’ores et déjà affirmé qu’elle essaierait un certain nombre de mesures avant de définir précisément les modalités de la méthode choisie.

 

Le centre-ville d’Oslo : 

Oslo-3

Oslo-2

Ce projet est réellement audacieux et les avantages qui en résultent sont bien évidemment supérieurs aux inconvénients qu’il induit. En plus d’aider l’environnement, un tel projet pourrait même réduire la pollution sonore et accroitre considérablement le niveau de vie des Osloïtes. Mais le plus important reste l’aspect écologique de ce plan, à l’heure où les pays du monde entier se préparent à la COP21 et où l’environnement n’a jamais été si précieux. Si ce sujet vous intéresse, découvrez également ce bureau écologique et transportable, entièrement fabriqué à partir de carton. Etes-vous favorable à des centres-villes sans voiture ou l’idée vous parait-elle trop complexe à mettre en place ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux