12 837 personnes connectées

Les scientifiques vous expliquent pourquoi les chats adorent se cacher dans les boites

ImageUneW

Vous l’aurez sûrement remarqué, les chats raffolent des boites en tout genre ! Ils jouent avec et se cachent à l’intérieur à notre plus grand étonnement. Mais saviez-vous que des scientifiques ont tenté de comprendre cette étrange manie ? DGS vous explique les raisons de ce comportement aussi drôle qu’attendrissant. 

Qu’elle soit grande, petite ou de forme irrégulière, la boite ressemble à un petit cocon pour votre chat. Il cherchera toujours à se blottir dedans. Alors quelle force gravitationnelle pousse votre chat à chercher systématiquement à se cacher dans ces emballages cartonnés ? Un comportement étrange que la science n’a pas encore pleinement réussi à comprendre. Certaines explications peuvent toutefois être présentées. Tout d’abord, les chats sont des prédateurs d’embuscade et les boites leur fournissent de grandes cachettes pour traquer leurs proies.

Biologistes et autres vétérinaires du comportement sont venus apporter d’autres explications intéressantes. En fait, il se pourrait que votre chat ne soit pas juste un amoureux des boites, mais qu’il en aurait réellement besoin.

chat01

La boite à moustaches

La compréhension de l’esprit des chats est complexe. Ces félins ne sont effectivement pas les sujets de tests les plus faciles. Pourtant, il existe une quantité considérable de recherches comportementales sur les chats (de laboratoire notamment) utilisées à d’autres fins. Ces études, portant notamment sur l’enrichissement de l’environnement, se sont déroulées pendant 50 ans et ont conclu que votre compagnon à poils ressentait un sentiment de réconfort et de sécurité lorsqu’il se trouvait dans des espaces clos. C’est probablement vrai. En effet, les chats sont des animaux souvent sensibles au stress. Ainsi, l’existence d’une boite ou d’un autre petit lieu clos dans leur vie peut avoir des conséquences profondes à la fois sur leur comportement et leur physiologie.

La vétérinaire Claudia Vinke de l’université d’Utrecht aux Pays-Bas fait partie des derniers chercheurs à avoir étudié le niveau de stress chez les chats en prenant en compte le type de logement dans lequel ils vivent. En travaillant avec des chats domestiques dans un refuge pour animaux néerlandais, Vinke a permis à certains chats, nouvellement arrivés, de se cacher dans des boites tout en privant un autre groupe de ce privilège. Elle a remarqué une différence significative du niveau de stress entre les chats qui avaient des boites et ceux qui n’en avaient pas. En effet, les chats qui avaient les boites se sont habitués plus rapidement à leur nouvel environnement et se sont sentis plus vite détendus. De plus, ils étaient davantage prédisposés à interagir avec les humains. Il est logique que l’on considère que la première réaction de presque tous les chats, face à une situation stressante, est de se retirer et de se cacher. Selon Vinke : « Se cacher est une stratégie comportementale des espèces animales pour faire face aux changements environnementaux ainsi qu’aux facteurs de stress. » C’est aussi le cas pour les chats sauvages qui cherchent à se cacher dans la nature. Au contraire, plutôt que de se replier dans la cime des arbres, dans les tanières ou dans les grottes, votre chat préférera plutôt se blottir dans une boite à chaussures.

chat03

Boite (anti-)sociale

Il est également important de noter que les chats ne sont pas très doués pour résoudre les conflits. C’est pourquoi les chats domestiques aspirent plutôt à contourner les problèmes en diminuant leur activité. La boite représente ainsi un endroit de sécurité où tout sentiment d’anxiété disparaît. Bien sûr, le problème avec ces explications porte sur le fait qu’elles se basent sur un mal prédéfini : le sentiment de stress. Pourtant, les chats paraissent plutôt heureux lorsqu’ils s’enferment dans leur boite, et non anxieux comme l’affirme cette étude.

« Si c’est confortable, je m’installe »

Les fins observateurs de félins remarqueront que, en plus des boites, de nombreux chats semblent chercher d’autres endroits bizarres pour se détendre. Certains se recroquevillent dans un lavabo. D’autres préfèrent des chaussures, des bols, des sacs, des boites à oeufs vides et d’autres petits espaces confinés.

Ce qui nous amène à l’autre raison pour laquelle les chats peuvent aimer les petites boites (et autres lieux que l’on qualifierait pourtant d’inconfortables) : le froid.

Selon une étude réalisée par le Conseil national de recherches en 2006, la température ambiante idéale pour un chat domestique serait de 86 à 97 degrés Fahrenheit, soit l’équivalent de 30 à 36 degrés Celsius. Cette gamme de température correspondrait au niveau pour lequel les chats se sentent « à l’aise ». En d’autres termes, à cette température ils n’ont pas besoin de produire de chaleur supplémentaire pour se garder au chaud. Cette gamme d’ailleurs est 20 degrés plus élevée que la nôtre. Voilà pourquoi il n’est pas rare de voir le chat de son voisin étendu sur l’asphalte brûlant, prenant un bain de soleil au cours d’une belle journée d’été. Cela explique aussi pourquoi les chats aiment se pelotonner dans des boites cartonnées minuscules et autres petits endroits étranges. Le carton ondulé est un excellent isolant et ce genre d’espace confiné pousse le chat à y apporter divers objets pour tenter de conserver la chaleur.

chat05

La même étude du CNRC a constaté que les zones d’habitation de la plupart des chats sont aux alentours de 22 degrés. En admettant que la température moyenne convenable soit de 33 degrés, on constate que c’est 11 degrés de moins ! Alors n’hésitez plus à offrir à votre chat une boite qui sera pour lui un coin chaud et anti-stress. Un lieu de confort où il pourra se cacher, se détendre et dormir.

Les chats ont des comportements bizarres qui nous amusent tous. Ces petites boules de poils affectueuses savent nous redonner le sourire en agissant parfois de manière étrange. Auriez-vous imaginé que l’on puisse apporter une explication scientifique rationnelle à ces manies ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Les services secrets britanniques utilisaient leur sperme comme encre invisible