13 589 personnes connectées

En 2017, des taxis qui vous donneront l’impression de voler vont débarquer à Paris

sea-bubble-une

Bienvenue dans le futur ! D’ici un an, la ville de Paris devrait voir des « taxi volants » survoler la Seine. Ce n’est pas un film de science-fiction mais un projet tout à fait réel nommé Sea Bubble qui promet de transformer les taxis parisiens. 

Au printemps 2017, les Parisiens s’attrouperont certainement autour de ces véhicules tout droit sortis de l’imagination du navigateur français Alain Thibault. Le père de L’Hydroptère semble avoir encore plusieurs cartes dans sa manche puisqu’il s’attelle à créer les Sea Bubbles, des taxis écologiques et révolutionnaires. En effet, le véhicule qui devrait pouvoir accueillir jusqu’à 4 personnes, offre de vous faire traverser la capitale en seulement 15 minutes. En plus d’être pratique, ce taxi est à la fois économique et écologique : sa course, qui devrait coûter moins cher que celle d’un taxi traditionnel, sera rendue possible grâce l’énergie électrique. Le Sea Bubble se rechargera directement à un embarcadère grâce des hydroliennes et des panneaux solaires lui fournissant l’énergie nécessaire à son fonctionnement.

sea-bubble-

Ici, pas de gaspillage, les plans du véhicule ayant été minutieusement travaillés pour qu’aucune ressource ne soit dépensée inutilement : le Sea Bubble doit pouvoir être maintenu au dessus de la Seine grâce à des petites ailes qui gardent le contact avec l’eau, réduisant le fortement du véhicule à la surface et facilitant son déplacement.

Il va sans dire que ce projet ambitieux en fait déjà rêver plus d’un et la mairie de Paris elle-même a demandé à ce que 5 de ces taxis futuristes soient testés. Évidemment, Alain Thibault n’est pas seul à travailler sur le projet : il s’est associé avec le champion de windsurf Anders Brigdal pour créer sa startup et 8 personnes dont deux investisseurs travaillent actuellement à la création de leur idée. Ensemble et d’après les plans dévoilés sur le site internet, ils proposeront le premier prototype de Sea Bubble d’ici la fin de l’année et débuteront la production de véhicules dès février 2017. Si le véhicule plaît, d’autres mairies devraient se pencher rapidement sur ce projet dans le but de facilité l’accès aux villes tout en protégeant la planète.

sea-bubble-arriere

sea-bubble-seine

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Les corbeaux gardent la mémoire des visages et sont capables de s’en prendre à l’homme.